Londres en alerte après deux incidents terroristes

Londres en alerte après deux incidents terroristes

Une camionnette a foncé sur des piétons sur le Pont de Londres, au centre de la capitale britannique, samedi. Un deuxième incident est survenu non loin de là au Borought Market, dans les instants qui ont suivi l’attaque sur le pont.

À 00h25 heure de Londres, la police a confirmé que ces deux incidents étaient des actes terroristes.

Selon des sources policières, citées par la BBC, ces deux incidents auraient fait «plus d’un mort».

La police des transports a indiqué dans un communiqué qu’il y avait «plusieurs victimes» à la suite de cet incident sur le London Bridge «qui semble avoir impliqué un véhicule et un couteau».

L’incident est survenu vers 22 h 30.

Un premier bilan faisait état d’environ cinq blessés, mais à mesure que les informations se faisaient plus précises, plusieurs médias britanniques rapportaient qu’au moins une vingtaine de personnes auraient été happées par le véhicule.

Le camion roulait à 80 km/h

Selon Holly Jones, une reporter de la BBC qui se trouvait sur le pont au moment de l’incident, le véhicule était conduit par un homme et «roulait probablement à environ 80 km/h».

La camionnette a quitté la chaussée pour foncer sur le trottoir contre des passants, selon ce témoin. Elle a parlé de cinq personnes à terre.

La journaliste de la BBC a également rapporté avoir vu le conducteur se faire arrêter par les forces de l’ordre.

Attaque au couteau

Des informations ont également circulé dans les médias voulant que des hommes, possiblement trois, aient poignardé des piétons sur le Pont de Londres.

«Il y a plusieurs bateaux de police qui fouillent la Tamise avec des torches en ce moment », a-t-elle ajouté, citée par la BBC.

«C’est un attentat terroriste», s’est exclamée, paniquée, Dee, une jeune fille de 26 ans. «Il y avait une camionnette qui s’est écrasée contre les barrières du pont», a-t-elle raconté à l’AFP.

«Et il y avait un homme avec un couteau qui courait, il a descendu les escaliers et s’est dirigé vers un bar, il n’est pas entré… Je pense à mes amis, j’espère qu’ils sont sains et saufs», a-t-elle ajouté.

Le London Bridge a été fermé dans les deux sens, a indiqué la police des transports.

Les images des télévisions montraient de nombreux véhicules de police qui bloquaient toute la zone, ainsi que des ambulances.

Borough Market

Une deuxième intervention de la police armée se déroulait à Borough Market, célèbre marché situé non loin du pont, sur la rive sud de Londres, a indiqué la police de Londres.

Aucun détail n’a été fourni par la police concernant ce deuxième événement, à part que des policiers armés y ont été déployés pour une attaque alléguée au couteau.

De nombreux véhicules de police ont été vus filant à toute allure, sirènes hurlantes, dans le quartier de Vauxhall, où se trouve notamment le siège des services de renseignement du MI6, a constaté un journaliste de l’AFP. Les autorités ont plus tard confirmé qu’une agression était survenu dans ce seteur, mais qu’elle n’était pas liée aux incident du pont et du marché. 

Trump réagit

Le président américain Donald Trump a réagi aux incidents de Londres, sur Twitter. Il a profité de l’incident pour rappeler l’importance de sa volonté de légiférer face à l’immigration.

Il a aussi dit que les États-Unis ferait tout le nécessaire pour venir en aide à Londres. 

Westminster

Le 22 mars, également à Londres, un homme avait foncé sur la foule sur le pont de Westminster, tuant quatre personnes avant de poignarder un policier.

La Grande-Bretagne a encore été victime d’un attentat qui a fait 22 morts le 22 mai à Manchester, lorsqu’un jeune Britannique d’origine libyenne s’est fait exploser à la sortie d’un concert. L’attentat de Manchester a été revendiqué par l’organisation jihadiste État islamique (ÉI).

Canadiens en Grande-Bretagne

Les Canadiens en Grande-Bretagne sont invités à communiquer avec le Haut-Commissariat du Canada en Grande-Bretagne s’ils sont dans le besoin.

Étiquettes : , , , ,

Laisser un commentaire