L’Union européenne tente de mettre la pression sur le gouvernement russe

L'Union européenne tente de mettre la pression sur le gouvernement russe

Bruxelles | Les dirigeants des 28 États membres de l’UE ont accentué jeudi la pression sur la Russie pour tenter d’infléchir sa position dans le conflit syrien mais aussi en Ukraine, au cours d’un sommet à Bruxelles censé également faire avancer les préparatifs en vue du Brexit.

Les chefs d’État ou de gouvernement européens se concertaient sur un texte condamnant «avec force» l’attaque d’Alep par le régime syrien et son allié russe, au moment où commençaient les premières évacuations de cette grande ville du nord de la Syrie.

Échec international

«Les 50 000 habitants d’Alep-Est n’attendent plus que la mort après l’échec de la communauté internationale», leur a dit le président du conseil local des quartiers rebelles, Brita Hagi Hassan.

«L’Histoire ne pardonnera pas», a-t-il prévenu, les appelant à agir pour la protection des civils, tandis que la victoire du régime syrien à Alep, après quatre ans de bataille acharnée, apparaît aussi comme celle du président russe Vladimir Poutine

«L’Europe doit faire entendre sa voix», a exhorté le président français François Hollande, accusant la Russie de «prendre des engagements qu’elle ne tient pas».

La première ministre britannique Theresa May a elle aussi appelé à la fermeté contre le régime syrien et «ses soutiens en Russie et en Iran», estimant que «ceux qui sont responsables de ces atrocités» à Alep devront «rendre des comptes».

Sanctionner la Russie

Selon un diplomate européen, il n’y a toutefois «pas de consensus» parmi les 28 pour infliger des sanctions à la Russie liées à son rôle en Syrie, «et ce d’autant plus qu’il est impossible d’avoir une lisibilité sur les intentions de la prochaine administration américaine» vis-à-vis de Moscou.

L’UE «considère toutes les options disponibles», dans un projet de conclusions du sommet, ne mentionnant pas de sanctions.

Mais «les choses peuvent évoluer» en fonction de la situation sur le terrain en Syrie, a dit un responsable européen, ajoutant que les discussions des 28 se concentraient sur la manière d’apporter un soutien humanitaire aux évacuations à Alep.

Étiquettes : , , , , , ,

Laisser un commentaire