Manger du chocolat a un effet positif sur l’intelligence

Manger du chocolat a un effet positif sur l'intelligence

Une étude parue plus tôt cette année dans la revue Appetite (meilleur nom de revue scientifique) démontre un lien entre la consommation hebdomadaire de chocolat et de meilleures facultés cognitives. C’est tellement fantastique, ça efface toutes les mauvaises nouvelles de 2016!

Dans le cadre de recherches sur une énorme cohorte de participants appelée la
Maine-Syracuse Longitudinal Study (MSLS), les capacités cognitives et les habitudes alimentaires de près de 1000 personnes ont été enregistrées durant cinq ans. Des chercheurs de la University of South Australia ont ensuite établi que les personnes qui mangent du chocolat une fois par semaine tendent à mieux performer sur plusieurs plans cognitifs.

Pour arriver à ce résultat, les chercheurs ont mené deux analyses. Dans la première, ils ont comparé les moyennes de tests cognitifs entre les personnes déclarant manger du chocolat moins d’une fois par semaine et celle déclarant manger du chocolat au moins une fois par semaine.

Ils ont trouvé que manger du chocolat est associé, «de manière significative» selon leurs termes, à une meilleure mémoire spatio-visuelle, une meilleure mémoire de travail, une meilleure perception de suivi et une meilleure faculté d’abstraction, entre autres. Cela se traduit par une meilleure mémorisation de numéros de téléphone, de votre liste d’épicerie, ou même une facilité accrue èa parler et conduire en même temps, par exemple.

Dans la deuxième analyse, les scientifiques ont voulu déterminer si c’est vraiment le chocolat qui est associé à de meilleures capacités cognitives, ou si c’est juste les personnes plus intelligentes qui mangent du chocolat. Pour ce faire, ils ont fouillé dans les vieilles données du MSLS pour voir si les personnes aux meilleures capacités cognitives des vagues précédentes mangeaient du chocolat. Eh bien, non.

«Notre recherche indique clairement que ce ne sont pas les capacités cognitives qui affectent la consommation de chocolat, mais que c’est la consommation de chocolat qui affecte les capacités cognitives.» – Merrill Elias, psychologue

Pourquoi et comment le chocolat affecte-t-il les capacités cognitives, l’étude ne le dit pas. Mais il y a quelques hypothèses. Les
effets bénéfiques des flavanols de cacao sur le cerveau sont déjà connus. L’hypothèse principale est que ces nutriments augmentent le flux sanguin dans le cerveau, améliorant ainsi ses capacités.

En outre, aussi séduisant que cela puisse paraître, cette trouvaille n’est pas une excuse pour soudainement s’empiffrer de chocolat (je sais, je sais… je suis déçue moi aussi). Il faut que la consommation de chocolat se fasse dans le cadre d’une alimentation saine et équilibrée, bla bla bla bla… Vous connaissez la chanson.

Bref, concentrons-nous sur l’essentiel pour le dernier paragraphe: CHOCOLAT CHOCOLAT CHOCOLAT CHOCOLAT CHOCOLAT CHOCOLAT CHOCOLAT CHOCOLAT CHOCOLAT CHOCOLAT CHOCOLAT CHOCOLAT CHOCOLAT CHOCOLAT.

Pour en connaître davantage sur cette étude, lisez cet article du
Washington Post (en anglais).

Étiquettes : , , , , , ,

Laisser un commentaire