Manifestation pour l’éducation dans les rues de Montréal

Manifestation pour l'éducation dans les rues de Montréal

 » L formation ‘ Ce ne est pas ‘ une ligne dans le budget. « 

MONTRÉAL – «L’éducation n’est pas qu’une ligne dans un budget». Voici ce qu’on pouvait lire sur l’une des affiches que brandissaient les nombreux manifestants rassemblés dans les rues du centre-ville afin de protester contre les mesures d’austérité du gouvernement Couillard, samedi, à Montréal.

Le départ a été officiellement donné à 13 h 35, à la place Émilie-Gamelin, où environ 1000 personnes se sont massées dans une ambiance des plus festives pour défendre l’éducation québécoise. Moins d’une heure plus tard, les marcheurs étaient tous arrivés devant les bureaux du premier ministre Philippe Couillard, soit leur destination finale, où plusieurs discours ont été prononcés.

Des allocutions enflammées

Parmi les participants, on retrouvait notamment des membres de la Fédération étudiante universitaire du Québec (FEUQ), de la Centrale des syndicats du Québec (CSQ), de la Fédération étudiante collégiale du Québec (FECQ) ainsi que quelques figures politiques.

«Nous demandons au gouvernement d’agir; les compressions de plus de 200 millions $ se font d’ores et déjà sentir au sein du réseau universitaire, qui est déjà affaibli par des augmentations du nombre d’étudiants par cours, des abolitions de cours, des fermetures de facultés et la diminution de services aux étudiants», a indiqué le président de la FEUQ, Jonathan Bouchard.

«Des initiatives comme l’aide aux devoirs, l’aide alimentaire et d’autres mesures destinées à soutenir les jeunes rencontrant des difficultés scolaires ont été frappées de plein fouet, a lançé Louise Chabot, présidente de la CSQ. Les prochains mois nous inquiètent grandement alors que le gouvernement s’apprête à effectuer d’autres coupes.»

«Une éducation de qualité débute dès la petite enfance, au sein de services de garde éducatifs de qualité, a expliqué le président-directeur général de l’Association québécoise des CPE (AQCPE), Louis Senécal. Nos tout-petits sont une richesse dans laquelle il faut investir pour assurer leur avenir. Les familles seront les prochaines à passer à la caisse.»

Aucune infraction

Comme à l’habitude, les agents du SPVM étaient prêts à toute éventualité et suivaient les marcheurs dans leur parcours. Aucune arrestation n’a été effectuée et la manifestation se tenait en toute légalité puisque le trajet avait été transmis à l’avance, a confirmé le Service de police de la Ville de Montréal. Le périmètre de sécurité a été levé vers 14 h 30, alors que la plupart des manifestants ont troqué les rues pour les trottoirs. Vers 15 h, ils s’étaient pratiquement tous dispersés et la plupart ont quitté les lieux en métro.

Aussi sur Canoe.ca

Étiquettes : , ,

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *