Martin Hanzal pourrait changer d’adresse

Martin Hanzal pourrait changer d'adresse

Martin Hanzal écoule la dernière année de son entente et il semble qu’aucune discussion n’ait été entamée avec les Coyotes de l’Arizona pour lui accorder une prolongation de contrat.

En effet, l’attaquant a révélé, mercredi, au quotidien Arizona Republic que les deux camps «ne se parlent pas vraiment présentement» à propos d’une prolongation, alors que son nom continue de faire surface dans les rumeurs de transaction.

D’ailleurs, le directeur général des Coyotes, John Chayka, a déclaré au même quotidien qu’une «transaction pourrait être faite» en ce qui concerne Hanzal, qui serait l’un des joueurs convoités disponibles à la date limite des échanges.

«Nous savons qu’il pourrait être échangé,» a expliqué Chayka.

«Le joueur sait où nous en sommes aussi. S’il y avait une occasion de faire quelque chose, je ne pense pas que ça prendrait trop de temps.»

Hanzal, qui aura 30 ans en février, a amassé 14 points en 32 rencontres cette année, a été sur la touche quelques temps en raison d’une blessure au bas du corps. Au cours des deux dernières années, il a raté 63 matchs en raison de diverses blessures.

L’année dernière, il a toutefois récolté 41 points en 64 matchs, un plateau dans la carrière du Tchèque.

Hanzal empoche un salaire annuel de 3,1 millions de dollars sur le plafond salarial qui demeure intéressant pour les autres équipes. Et quelques clubs ont d’ailleurs démontré de l’intérêt envers l’attaquant.

Le Canadien de Montréal serait l’une des équipes intéressées à obtenir les services d’Hanzal. Le Tricolore semble à la recherche d’un joueur de centre en raison des blessures d’Alex Galchenyuk et David Desharnais.

Un journaliste de Sportsnet a également noté que les Sharks de San Jose et les Blues de St. Louis seraient intéressés.

À ce jour, Chayka a révélé ne pas encore avoir reçu une offre sérieuse pour Hanzal, alors que les deux camps restent ouverts à la possibilité de prolonger son contrat.

Étiquettes : , , , ,

Laisser un commentaire