Maxime Potvin en or

Maxime Potvin en or

Le taekwondoïste Maxime Potvin a été invaincu en trois combats à l’Open de Bolivie, dimanche, à Santa Cruz. En finale dans la catégorie des -74 kg, l’athlète de Beauport a vaincu le champion du monde 2013, le Mexicain Uriel Adriano, après arrêt de l’arbitre en raison d’un écart de 12 points.

«Tout marchait bien, tant les coups à la tête que les coups au corps! Je ressortais gagnant de tous les échanges», a commenté l’athlète de 28 ans qui avait eu de la difficulté à contrer les coups de pied arrière de ses adversaires lors des précédents tournois.

Cette fois-ci, c’est Potvin qui a eu le meilleur avec cette technique.

«Il [Adriano] est bon avec ses « back kicks » et j’ai bien bloqué ses coups en plus d’avoir été mobile. C’était donc difficile pour lui de me toucher et c’est plutôt moi qui ai fait trois « back kicks » qui ont été marquants. Je croyais que le match serait plus serré, car lors de notre dernier match, il y a deux ans, je l’avais emporté par seulement un point», a poursuivi celui qui avait une avance de 13-2 après le premier tour.

Le duel initial de Potvin a été plus ardu en raison de la chaleur accablante qui régnait dans l’amphithéâtre. Le Québécois a finalement défait un Brésilien 6-5.

«Je n’avais vraiment pas de jambes à mon premier combat et je me sentais fatigué. C’était éprouvant physiquement. Il n’y avait pas d’air conditionné et il devait faire 40 degrés Celsius. J’étais déjà en sueur juste après avoir attaché mon équipement de protection.»

Son deuxième adversaire, un Américain, a déclaré forfait après avoir reçu un coup de pied de Potvin au ventre.

Le Québécois sera des Jeux panaméricains de Toronto dans la catégorie des moins de 68 kg.

Aussi sur Canoe.ca

Étiquettes : ,

Laisser un commentaire