Médecin fraudé pour 250 000$, l’accusé plaide coupable

Médecin fraudé pour 250 000$, l'accusé plaide coupable

Le dossier d’un père et de son fils accusés de fraude et de vol s’est conclu de façon fort différente pour l’un et l’autre, le père ayant plaidé coupable alors que les accusations contre le fils ont été retirées.

Alors que son procès devait se tenir mi-juillet, Pascal-Isaac Fournier a plutôt choisi de plaider coupable cette semaine aux accusations portées contre lui.

L’homme de 55 ans a reconnu avoir fraudé un médecin spécialiste en abusant de sa «naïveté» et de sa «vulnérabilité» pour lui dérober, entre le mois d’août 2012 et le mois de décembre 2013, une somme totalisant 250 000 $.

En août 2012, le médecin a croisé la route de l’accusé pour une première fois à la boutique Kaporal de Place Ste-Foy. Fournier y travaillait alors comme vendeur et gestionnaire.

Il se disait également à la tête de la société d’investissement Shavana, et c’est pour y investir que le médecin a décaissé ses REER. L’accusé lui avait promis qu’en investissant dans sa société, «il allait devenir millionnaire».

Lors du résumé de la preuve, la procureure, Me Mélanie Tremblay, a expliqué au juge Carl Thibault que le solde du compte de l’accusé était de «-34,68 $» le 1er octobre 2012, puis de «648,42 $» au 30 novembre de la même année.

Chèque de 250 000 $

Entre les deux, il y a eu le dépôt d’un chèque de 250 000 $ et cet argent a servi à payer des restaurants, des achats chez Costco ainsi que des frais de dentiste, de pharmacie, d’épicerie et de coiffeur.

La preuve avait démontré qu’une partie des 250 000 $, soit 116 000 $, avait été versée dans le compte du fils de l’accusé, Jonathan Aaron Fournier qui a déjà été modèle pour des marques aussi prestigieuses que Hugo Boss, Diesel ou Parasuco , mais la procureure a souligné vendredi que le compte en question, bien qu’il soit au nom du fils, était piloté par le père.

Les accusations contre Fournier fils ont donc été retirées.

Étiquettes : , , , , , ,

Laisser un commentaire