Méthamphétamine, des dangers méconnus

Méthamphétamine, des dangers méconnus

Les dangers de la consommation de drogue pour l’allaitement maternel sont encore trop mal connus dans la population, estime une intervenante du milieu.

«Il y a beaucoup d’études qui ont été faites sur l’alcool, mais il y a peu d’informations qui circulent concernant l’effet de drogues comme les méthamphétamines sur l’allaitement», déplore la porte-parole du Groupe de recherche et d’intervention psychosociale de Montréal (GRIP), Jessica Turmel.

Selon l’intervenante, le GRIP reçoit souvent des appels de consommateurs qui se questionnent sur les dangers de certaines drogues sur la grossesse et le lait maternel.

«Ce n’est clairement pas tout le monde qui est au courant des effets nocifs sur la santé du bébé», estime-t-elle.

La méthamphétamine, déjà très forte pour un adulte, peut sans aucun doute avoir des conséquences graves sur la santé d’un bébé, assure Mme Turmel.

Le psychologue spécialisé en capacités parentales Hubert Van Gijseghem considère pour sa part que tout le monde devrait être au courant des effets néfastes de la consommation de drogues sur l’allaitement.

«Prendre des méthamphétamines avant d’allaiter son enfant, je considère que c’est un acte absolument inacceptable et indigne d’un parent», dit-il.

Qu’est-ce que la méthamphétamine

La méthamphétamine est la substance la plus souvent retrouvée dans les comprimés vendus comme du speed ou de l’ecstasy dans la rue. Elle produit des effets euphorisants et stimulants semblables à ceux des amphétamines, mais elle est plus puissante et risque plus de créer une dépendance ou d’être toxique. Les effets secondaires importants vont de l’insomnie à la paranoïa. Elle peut être avalée, fumée, injectée ou reniflée. Sa forme fumable est connue sous le nom de Crystal Meth et produit des effets instantanés et intenses qui peuvent durer jusqu’à 24 heures. Fabriquée dans des laboratoires clandestins, elle est souvent mélangée avec des produits dangereux.

Source: Portail Santé mieux-être du gouvernement du Québec

Étiquettes : ,

Laisser un commentaire