Meurtre à Côte-Saint-Luc, l’ado pourrait être jugé comme un adulte

Meurtre à Côte-Saint-Luc, l'ado pourrait être jugé comme un adulte

Un adolescent de 17 ans accusé du meurtre non prémédité d’un jeune à Côte-Saint-Luc la semaine dernière pourrait être jugé comme un adulte.

La Couronne en a signifié son intention jeudi au juge de la Cour du Québec Jacky Roy.

S’il est reconnu coupable, le jeune, qu’on ne peut nommer puisqu’il est mineur, risquerait une sentence de prison à vie sans possibilité de libération conditionnelle allant de 10 à 25 ans.

«D’abord, le jeune est vraiment proche de devenir majeur. Et on considère qu’une sentence pour adulte est plus appropriée considérant la gravité du crime», a expliqué Me Yanick Massicotte, procureur de la Couronne.

La victime de 17 ans, Darius Brown, a été tuée à l’angle des rues Westminster et Westover dans l’arrondissement Côte-Saint-Luc à Montréal. Le drame serait survenu lors d’une transaction de drogue qui a dégénéré, a-t-on appris.

Photo Facebook

Darius BrownVictime

D’ailleurs, une nouvelle accusation de possession de drogue dans le but d’en faire le trafic a été déposée contre l’accusé­­ jeudi. Il fait aussi face à un chef de non-respect des conditions.

« Il se sent mal »

Plusieurs proches de la victime s’étaient déplacés en cour jeudi. Les parents de l’accusé étaient également présents.

«Mon client ne se sent pas bien. Il se sent mal par rapport à ce qui s’est passé. Il se sent vraiment vraiment mal», a dit Andrew Barbacki, l’avocat de l’accusé.

Le meurtre de Darius Brown a d’abord été considéré comme un vol qualifié qui a mal tourné. Une jeune femme disait que la victime et un ami s’en étaient pris à elle, et qu’en tentant de se défendre, l’ado s’était cogné la tête au sol et était décédé. Or, l’autopsie a plutôt révélé qu’il a été poignardé.

Les policiers auraient aussi été avisés qu’une quatrième personne se trouvait sur les lieux lors du drame, soit l’accusé. Ce dernier a été arrêté samedi dernier.

 L’enquête sur remise en liberté de l’accu­sé aura lieu au Tribunal de la jeunesse, le 2 décembre prochain.

Étiquettes : , , , , , , , , ,

Laisser un commentaire