Michaël Bournival uniforme devant les Hawks

Michaël Bournival uniforme devant les Hawks

L ‘ attaquant Michael Bournival jouera son premier match de la saison mardi soir contre les Blackhawks de Chicago au Centre Bell.

BROSSARD – L’interminable attente de Michaël Bournival est maintenant finie. L’ailier de 22 ans endossera l’uniforme du Canadien de Montréal pour une première fois cette saison avec la visite des Blackhawks de Chicago, mardi, au Centre Bell.

Depuis le début de la saison, Bournival a regardé neuf des 12 matchs de son équipe de la passerelle de presse. Il a aussi fait la navette deux fois entre Hamilton et Montréal. En quatre matchs avec les Bulldogs, il a récolté quatre points (un but, trois aides) en plus de maintenir un excellent différentiel de +3.

«Même si je ne jouais pas, je continuais à m’entraîner fort et je me défonçais lors des entraînements, a dit Bournival à quelques heures du match contre les Hawks. Je me sens prêt pour ce match.»

«Je voulais demeurer positif, a-t-il poursuivi. Même quand je retournais à Hamilton, ce n’était pas une punition, c’était simplement pour m’offrir une chance de jouer. J’ai maintenant ma chance et je veux la saisir.»

Pour son premier match cette saison, Bournival jouera à l’aile gauche aux côtés de Manny Malhotra et de Brandon Prust. Travis Moen sera donc laissé de côté contre les Blackhawks.

Jiri Sekac et Jarred Tinordi subiront le même sort. Dans le cas de Sekac, il ratera un septième match d’affilée.

Une situation inusitée

Dans le vestiaire du Tricolore, Mike Weaver n’avait que de bons mots pour Bournival.

«Il n’a jamais baissé les bras, il travaillait toujours excessivement fort à l’entraînement et il mérite d’obtenir sa chance», a souligné le vétéran défenseur.

«Je pouvais partager sa déception puisque je me suis assez souvent retrouvé dans les gradins depuis mes débuts dans la LNH, a poursuivi Weaver. À ma première saison avec les Blues de St. Louis en 2008-2009, j’étais souvent laissé de côté. Et quand je ne jouais pas, les Blues en arrachaient en désavantage numérique!»

À l’image de Weaver, Lars Eller était heureux pour Bournival.

«Je n’ai jamais manqué une aussi longue période comme Michaël, mais je dirais qu’il s’agit d’une situation inusitée, a expliqué le Danois. C’est excessivement rare de voir une équipe traverser un mois au complet sans aucune blessure parmi ses attaquants. En temps normal, il y a toujours une porte qui s’ouvre après une blessure.»

«Dans un sens, Bourny a joué de malchance. Ce n’était rien de personnel contre lui, c’est parfois juste une question de chiffres. Les entraîneurs le connaissent bien et ils savent qu’il pourra aider notre équipe.»

Carey Price obtiendra le départ contre les Blackhawks. À moins d’une surprise, Dustin Tokarski sera donc devant le filet du CH contre les Sabres, mercredi, à Buffalo.

Aussi sur Canoe.ca

Cliquez sur «J’aime» pour ajouter nos articles à votre fil Facebook

Étiquettes : , , , ,

Laisser un commentaire