Mike Ward n’a pas compris estime Jérémy Gabriel

Mike Ward n'a pas compris estime Jérémy Gabriel

Jérémy Gabriel accueille le jugement qui oblige Mike Ward à lui verser 35 000 $ avec un grand soulagement.

Accompagné de sa mère, Sylvie Gabriel, et de leur avocate, Me Marie Dominique, l’homme de 19 ans a répondu aux questions des journalistes jeudi en début d’après-midi aux bureaux de la Commission des droits de la personne et des droits de la jeunesse dans le Vieux-Montréal.

M. Gabriel s’est dit déçu, mais certainement pas surpris que Mike Ward décide de porter la décision en appel.

«Il n’a pas compris la raison de la plainte», a indiqué le jeune homme.

Il n’est cependant pas exaspéré des procédures judiciaires et compte bien aller jusqu’au bout. M. Gabriel veut prouver qu’il y a une place pour les gens comme lui et que ceux-ci peuvent vivre leurs rêves comme tout le monde.

Pour sa part, celui qui a chanté devant le pape en 2006 aspire encore à devenir un chanteur sur la scène internationale.

Assise avec les journalistes dans la salle, la mère du jeune homme a affirmé qu’elle était «tannée» de toute la saga judiciaire et qu’elle avait très hâte que tout soit terminé.

Le Tribunal des droits de la personne a finalement rendu sa décision mercredi, condamnant Mike Ward à payer 35 000 $ au jeune homme et 7000 $ à sa mère. Peu de temps après la sortie du jugement, l’humoriste a annoncé son désir d’aller en appel sur les réseaux sociaux.

Son avocat, Me Julius Grey, a indiqué au «Journal de Montréal» qu’il s’agissait d’un «jugement mal fondé» et qu’ils étaient «en total désaccord avec la décision».

Entre 2010 et 2013, Mike Ward s’était moqué de la maladie de Jérémy Gabriel. Celui-ci est atteint du syndrome de Treacher Collins. Le jeune homme estime que les moqueries lui ont fait perdre confiance en lui et qu’il a eu des pensées suicidaires.

Le juge a déterminé que les propos de l’humoriste étaient discriminatoires et que ses agissements sont «clairement interdits par la Charte.»

Étiquettes : , , , , , , , , ,

Laisser un commentaire