Morts à cause du cellulaire de la drogue et d’un feu rouge grillé

Morts à cause du cellulaire de la drogue et d'un feu rouge grillé

SHERBROOKE Le père de famille tué avec son fils de quatre ans dans un grave accident de la route, à Sherbrooke, en décembre 2015, était au cellulaire et sous l’effet de drogues au moment de l’accident, selon un rapport du coroner.

Au volant de son Acura, Dominic St-Cyr avait grillé un feu rouge à l’intersection de la Montée d’Ascot avant d’entrer violemment en collision avec une camionnette. Son fils Xavier se trouvait dans le véhicule au moment de l’accident.

Selon la coroner Chantal Bernier, le père de famille parlait au cellulaire, possiblement en main libre avec un ami au moment de l’accident mortel.

Lors de l’autopsie, des traces de méthamphétamine et de cannabis ont été trouvées dans le sang et l’urine de Dominic St-Cyr. Ces deux causes ont contribué à distraire le conducteur qui ne s’est jamais immobilisé au feu rouge.

La coroner a conclu que le père et le fils sont morts des suites de poly traumatismes.

Depuis ce jour, certaines améliorations routières ont été apportées sur les lieux de cet accident. La limite de vitesse à la sortie de la 410, vers le chemin Dunan, est désormais à 70 km/h. Des feux de circulation additionnels ont également été ajoutés pour doubler la visibilité de l’intersection.

Étiquettes : , , , , ,

Laisser un commentaire