Mulumba veut revenir en force

Mulumba veut revenir en force

Pour les Québécois ‘ adoption par Andy Mulumba, luttant pour retrouver la place chèrement obtenu dans le 2013 Green Bay Packers n ‘ que ‘ une étape dans un chemin jonché ‘ s obstacles.

QUÉBEC – Il y a les fardeaux qui écrasent et ceux qui motivent. Pour le Québécois d’adoption Andy Mulumba, lutter pour regagner la place chèrement obtenue en 2013 chez les Packers de Green Bay n’est qu’une étape de plus dans un parcours jonché d’obstacles où rien ne lui a été donné.

Le Congolais d’origine est de passage à Québec dans le cadre d’une conférence pour les jeunes visant à financer le programme de football de l’Arsenal de l’Académie Saint-Louis.

Le produit des Spartiates du Cégep du Vieux-Montréal avait causé une surprise de taille en 2013 en se taillant un poste avec les Packers, dans la NFL, à titre d’agent libre. Sa deuxième saison a pris fin l’automne dernier dès le deuxième match du calendrier régulier face aux Jets de New York, lorsqu’il a subi une déchirure du ligament croisé antérieur du genou. La longue réhabilitation suit son cours.

«Ça va bien. J’en suis rendu à presque six mois depuis mon opération au genou, donc je peux faire plus de trucs. Je me sens plus à l’aise. Je ne suis pas encore là où j’étais et là où je veux être, mais j’ai encore beaucoup de temps devant moi», a mentionné Mulumba en marge d’une rencontre avec quelque 90 jeunes, jeudi, à l’Académie Saint-Louis.

Une épreuve de plus

Pour l’athlète de 25 ans, le choc a été brutal au moment du verdict. Une saison loin des projecteurs est la hantise de tout joueur. Mulumba n’en est toutefois pas à son premier combat, lui qui a tracé son chemin vers la NFL sans même avoir été repêché.

«C’est un fardeau que je porte. Tu dois toujours travailler plus fort que les autres à te prouver. J’aime porter ce fardeau parce que oui, j’ai fait ma place, mais je ne suis pas satisfait. Je sais que j’ai du talent et j’aimerais l’exploiter au maximum», a-t-il soutenu.

«Tout est à refaire, mais les entraîneurs me supportent. Ils comprennent qu’il s’agit d’une grosse blessure et que ça prend du temps à guérir. Ils vont me donner ma chance de revenir avec l’équipe.»

Tout est possible

Mulumba se rapportera aux Packers le 16 avril pour les premiers entraînements de l’équipe quatre jours plus tard et il entend être à 100% de sa forme au camp d’entraînement, à la fin juillet.Dans l’attente, il se réjouit de passer le week-end à Québec pour inspirer les jeunes. Des places (50$) sont toujours disponibles pour sa conférence de ce vendredi soir au pavillon Palasis-Prince de l’Université Laval.

«Je ne me vois pas comme une idole, mais juste comme une autre personne qui a réalisé son rêve. Je suis conscient que mon parcours difficile inspire les jeunes. J’espère qu’ils en prennent note et qu’ils essaient de créer leur propre parcours. Il n’y a rien d’impossible, tout est faisable.»

Aussi sur Canoe.ca

Étiquettes : , ,

Laisser un commentaire