Nouveau contrat pour Davie

Nouveau contrat pour Davie

Le chantier maritime Davie a confirmé mardi l’obtention d’un contrat de 14 M$ pour la réparation et la modernisation du brise-glace NGCC Louis S. St-Laurent.

Le bateau de 120 mètres, construit en 1969, fera son entrée en cale sèche en février prochain.

«Ce contrat représente le cinquième programme de radoub et de modernisation pour la Garde côtière canadienne chez Davie depuis la relance du chantier par ses nouveaux propriétaires», a fait part Jared Newcombe, chef de la direction, par voie de communiqué.

Selon M. Newcombe, les contrats effectués à ce jour pour la Garde côtière ont permis au chantier de «bien comprendre» les besoins du client en matière de flotte future.

«Cela nous a parfaitement positionnés dans la sollicitation actuelle du gouvernement pour ses brise-glace intérimaires et pour les prochains programmes de construction de la Garde côtière», a-t-il ajouté.

Le chantier Davie a investi massivement afin de se positionner comme centre d’excellence au Canada pour la réparation et l’entretien de la flotte fédérale, ajoute-t-on dans le communiqué.

«Le travail que nous effectuons pour la Garde côtière canadienne ainsi que le travail sur le navire pétrolier ravitailleur d’escadre de la classe Resolve ont perfectionné nos compétences et préparé l’organisation pour les grands programmes de réparation et d’entretien actuellement sollicités auprès de la Marine royale canadienne», est-il écrit.

Depuis trois ans, le chantier Davie affirme avoir généré près de 3 G$ de retombées économiques. Cette nouvelle obtention de contrat est accueillie avec satisfaction par la nouvelle équipe en place.

Étiquettes : , , , , , , ,

Laisser un commentaire