Nouveau problème chez Volkswagen

Nouveau problème chez Volkswagen

Volkswagen fait d’autres clients mécontents avec un nouveau problème de moteur qui causerait des factures salées avant même d’avoir 100 000 km au compteur.

«C’est un gros problème. J’ai même des clients qui abandonnent et décident de ne pas faire réparer», a dit Philippe Thomas, propriétaire du garage S.G Spécialiste V.W inc., expert dans la réparation de Volkswagen et d’Audi.

C’est que la facture peut varier entre 700 $ et 5000 $, selon la gravité du problème. Dans les pires scénarios, le moteur 2.0 L turbo à essence qui fait défaut doit être complètement remplacé. Les Tiguan, certaines Golf et les Jetta sont concernés, en plus des A4 et A3 de la filiale Audi. Les modèles des années 2009-2010 sont essentiellement touchés.

Différentes sources pour le problème ont été identifiées, mais une défectuosité au niveau du système d’injection serait souvent responsable, selon l’Association pour la protection des automobilistes (APA).

Voici donc une autre tuile qui s’abat sur la tête du constructeur qui a fait scandale avec la mise en marché de 11 millions de véhicules diésel trop polluants. Une entente de 15 milliards de dollars a été convenue aux États-Unis pour dédommager les acheteurs, alors que le recours collectif québécois suit toujours son cours. Au début du mois, les autorités ont de plus découvert un autre système de tricherie sur les émissions de CO2. Il affecterait les moteurs diésel et à essence de certaines Audi.

Cinquantaine de plaintes

Cette fois, l’APA a enregistré plus d’une cinquantaine de plaintes de consom­mateurs concernant le moteur 2.0 L à essence. L’Association qualifie la situation de «préoccupante».

«La compagnie trouve toujours un changement d’huile manquant pour justifier le problème et s’en laver les mains», a déploré George Iny, le directeur de l’APA.

Le mécanicien André Foisy, d’East-Farnham, est en train de réparer le moteur d’un Tiguan 2009. Il a mis jusqu’ici près d’une quarantaine d’heures sur le véhicule.

«Ce n’est pas normal, un problème de cette envergure à même pas 120 000 km, ça ne devrait pas arriver», a dit le mécanicien d’expérience.

Entente recommandée

Il semble qu’il soit très difficile de se procurer ce moteur dans l’usagé. L’Association des recycleurs de pièces d’autos et de camions au Québec recycle environ 200 000 véhicules par année et elle n’en a aucun dans son inventaire.

«Lorsqu’on parle de modèles de séries limi­tées comme ça, les gens doivent se tourner vers les pièces d’autos neuves et ça coûte beaucoup plus cher pour faire réparer», a dit Simon Matte, le président de l’ARPAC.

CAA-Québec s’est aussi fait signaler des problèmes prématurés de bris fatals avec le 2.0 L turbo à essence de Volkswagen.

L’organisation recommande aux propriétaires concernés de s’entendre avec le constructeur.

«Quand c’est un problème connu, le constructeur applique souvent une garantie de bonne volonté’ et paie les 3/4 des réparations, même si le véhicule n’est plus garanti», a dit Jesse Caron, expert automobile chez CAA-Québec.

De son côté, Volkswagen Canada n’a pas encore été en mesure de répondre à nos questions.

Étiquettes : , , , , ,

Laisser un commentaire