Nouveaux patients, Barrette veut plus d’effort des médecins

Nouveaux patients, Barrette veut plus d'effort des médecins

Les médecins omnipraticiens accusent un retard dans l’inscription de nouveaux patients, rapporte le ministre de la Santé, Gaétan Barrette, qui réclame un rattrapage.

«Les Gaulois de la médecine refusent de changer leurs pratiques», a assené Gaétan Barrette, mardi, alors qu’il présentait un rapport d’étape sur l’atteinte des cibles de performance visées par les médecins de famille.

M. Barrette demande à la Fédération des médecins omnipraticiens du Québec (FMOQ) de «faire preuve de leadership» pour que la cible de 85 % de patients inscrits soit atteinte au 31 décembre 2017.

Le bilan dressé par le ministre de la Santé présentait un état de la situation au 30 juin 2016. Ainsi, le taux d’inscription de nouveaux patients chez les médecins de famille atteignait 72,1 % sur une cible de 74 %. L’écart pourrait se creuser d’ici le 31 décembre 2017 si la tendance se maintient, craint le ministre Barrette.

«On est à mi-parcours, c’est faisable […] J’ai confiance que les médecins vont se rendre à destination», a-t-il dit.

Les omnipraticiens ont amélioré leur performance au chapitre de l’assiduité, l’autre variable utilisée par le ministre. L’assiduité consiste, pour les médecins, à se rendre disponibles pour leurs patients. Ainsi, au 30 juin 2016, le taux d’assiduité des médecins de famille était de 78,2 %, sur une cible de 72 %.

«Les médecins sont de plus en plus disponibles», a constaté M. Barrette.

La poursuite de ces cibles découle de la loi 20, qui prévoit des pénalités financières aux médecins qui ne les atteindront pas. Gaétan Barrette avait accepté, en juin 2015, de surseoir à l’application de la loi 20 en signant une entente avec les deux grandes fédérations médicales, qui se sont engagées à satisfaire aux demandes du ministre d’ici le 31 décembre 2017, sous peine de voir des médecins frappés par les sanctions financières prévues à la loi.

Étiquettes : , , , ,

Laisser un commentaire