Nouvelle escouade chez les pompiers de Québec

Nouvelle escouade chez les pompiers de Québec

Spécialisée en sauvetage lors d’un effondrement de structure, la nouvelle escouade du Service de protection contre l’incendie de Québec (SPCIQ) permettra à la capitale nationale de se mettre au diapason de New York et de Montréal, estime le chef pompier Christian Paradis.

Cette unité du SPCIQ doit être officiellement mise sur pied d’ici la fin 2017. Quelque 600 000 $ ont d’ores et déjà été dépensés en équipements et en formation, selon les documents budgétaires discutés à l’hôtel de ville de Québec, jeudi, lors d’un comité plénier.

Outre ces investissements, le SPCI prévoit aussi l’achat, début 2018, d’un gros camion Heavy rescue dont la valeur avoisine le million de dollars. Un appel d’offres doit être lancé vers la fin 2017 pour obtenir le véhicule désiré.

«Ce camion doit contenir une kyrielle d’équipements très spécifiques au sauvetage lourd, a expliqué le chef du Service, Christian Paradis. Il doit aussi avoir une cabine adaptée afin que nos gens – dans toutes les circonstances puissent se changer et utiliser l’équipement nécessaire à la situation.»

La nouvelle équipe pourra intervenir dans des situations extrêmes comme celle d’un séisme ou d’un incendie majeur entraînant l’effondrement d’un bâtiment. «Toutes les grandes villes en Amérique possèdent ce type d’unité d’intervention parce que les risques sont réels. On ne va pas attendre l’arrivée d’un événement malheureux pour intervenir», a ajouté le chef Paradis.

Équipements spécialisés

Parmi les équipements spécialisés en question, ce dernier cite des pinces de désincarcération encore plus performantes que celles que le Service possède actuellement ou encore des vérins hydrauliques. Le chef pompier ajoute que «dans certaines situations, on ne peut pas attendre un ingénieur ou un entrepreneur pour stabiliser la structure d’un bâtiment. Ça nous prend des gens sur place qui sont capables d’opérer rapidement».

Mouvement de troupes

En mars dernier, Le Journal a révélé les plans du SPCIQ pour la création de cette unité, qui sera complémentaire à son expertise en sauvetage vertical et en espaces clos. La nouvelle spécialité est d’ailleurs prévue au schéma de couverture de risques 2012-2017.

La création de la nouvelle unité nécessitera d’ailleurs du mouvement au sein des troupes. Des pompiers et des véhicules seront déplacés d’une caserne à une autre. Des postes de pompiers seront convertis en postes de lieutenants. Aucun ajout ni coupe d’effectifs n’est cependant prévu.

Étiquettes : , ,

Laisser un commentaire