Nucléaire iranien passer un accord de la part de l’Organisation des Nations Unies

Nucléaire iranien passer un accord de la part de l'Organisation des Nations Unies

La Maison Blanche a confirmé que tout accord sur le dossier nucléaire iranien entre le Groupe 5 + 1 et Téhéran serait l ‘objet d ‘ vote de soutien pour le Conseil de sécurité des Nations Unies.

La Maison Blanche a confirmé que tout accord sur le nucléaire iranien entre le groupe 5+1 et Téhéran ferait l’objet d’un vote de soutien au Conseil de sécurité des Nations unies.

«Le Conseil de sécurité des Nations unies aura aussi un rôle à jouer dans tout accord avec l’Iran», a écrit le secrétaire général de la Maison Blanche, Denis McDonough, dans une réponse envoyée samedi au sénateur républicain Bob Corker, président de la commission des Affaires étrangères du Sénat américain.

«Tout comme il est vrai que seul le Congrès peut mettre fin aux lois de sanctions contre l’Iran, seul le Conseil de sécurité peut mettre fin aux sanctions du Conseil de sécurité contre l’Iran», écrit le bras droit de Barack Obama. «Puisque les négociateurs principaux d’un arrangement avec l’Iran sont les cinq membres permanents du Conseil de sécurité, nous prévoyons que le Conseil de sécurité voterait une résolution pour démontrer son soutien envers tout accord, et renforcer sa légitimité internationale.»

Vendredi, la porte-parole du département d’État avait évoqué le calendrier d’un tel vote, qui serait un «vote d’approbation», peu après la conclusion d’un accord.

Cette résolution serait distincte d’une éventuelle résolution levant les sanctions imposées par l’ONU contre Téhéran; un tel vote n’interviendrait que dans un second temps, à une date indéterminée, a dit Jennifer Psaki.

L’administration de Barack Obama est engagée dans un bras de fer avec le Congrès, dominé par les républicains, pour dissuader les parlementaires de voter une loi, dite Corker-Menendez, qui forcerait Barack Obama à soumettre au Congrès tout accord sur l’Iran. Pendant 60 jours, le Congrès aurait le pouvoir de voter pour empêcher son entrée en vigueur.

«Sur cette question où le Congrès a joué un rôle aussi vital, j’estime important que le Congrès donne son avis de façon appropriée avant que tout accord final entre en vigueur», a déclaré Bob Corker.

Les républicains tentent de rassembler une majorité de deux tiers dans chaque chambre du Congrès pour adopter la mesure, afin de résister au veto promis de Barack Obama.

«Apparemment, l’administration est sur le point de conclure un très mauvais accord avec l’un des pires régimes du monde, et qui leur permettrait de garder leur infrastructure nucléaire», a répété dimanche le sénateur Mitch McConnell, chef des républicains du Sénat.

En cas d’échec des négociations internationales, le sénateur McConnell a en outre confirmé que le Sénat tenterait d’adopter de nouvelles sanctions contre l’Iran, un texte nommé Kirk-Menendez, du nom de ses auteurs.

Aussi sur Canoe.ca

Étiquettes : , , , , , ,

Laisser un commentaire