Numéro retiré, c’est très flatteur-Martin St-Louis

Numéro retiré, c'est très flatteur-Martin St-Louis

TAMPA | Martin St-Louis deviendra vendredi soir un immortel du hockey à Tampa alors que le Lightning retirera le numéro 26 qu’il a si fièrement porté durant 13 saisons. Il sera le premier joueur de l’histoire de cette concession à recevoir cet honneur.

TAMPA | Martin St-Louis deviendra vendredi soir un immortel du hockey à Tampa alors que le Lightning retirera le numéro 26 qu’il a si fièrement porté durant 13 saisons. Il sera le premier joueur de l’histoire de cette concession à recevoir cet honneur.

La cérémonie précédera la rencontre opposant le Lightning aux Blue Jackets de Columbus au Amalie Arena.

«C’est très flatteur qu’on ait pensé à moi comme tout premier joueur à recevoir cet immense honneur à Tampa», a raconté St-Louis, qui a pris sa retraite au terme de la saison 2014-2015, alors qu’il jouait pour les Rangers de New York.

Le rapide attaquant est le meilleur marqueur de l’histoire du Lightning avec ses 953 points en 972 matchs. Il a remporté deux fois le trophée Art Ross et une fois le trophée Hart, en plus d’avoir joué un rôle très important dans la conquête de la Coupe Stanley en 2004.

«J’ai été privilégié d’évoluer aux côtés d’excellents joueurs de centre tout au long de ma carrière, a-t-il dit en citant les noms d’Éric Perrin, de Brad Richards, de Vincent Lecavalier et de Steven Stamkos. Ils m’ont fait bien paraître. C’est ici, à Tampa, où j’ai grandi comme joueur. Si j’ai réclamé un échange en 2014, c’était pour des raisons familiales.»

Lecavalier: le prochain

Originaire de Laval, St-Louis a vu plusieurs chandails du Canadien être retirés au fil des ans et c’est à son tour de recevoir cet hommage réservé aux plus grands noms.

«Le Canadien possède une riche histoire. Les légendes sont nombreuses, a-t-il dit au cours d’une rencontre de presse organisée avant sa participation à la mise au jeu protocolaire du match de jeudi soir contre les Sabres. Le Lightning n’a débuté ses activités qu’en 1992 et l’équipe commence à peine à bâtir son histoire. Je suis très fier d’en faire partie.»

Le Lightning célébrera son 25e anniversaire l’an prochain et on peut parier qu’on profitera de l’occasion pour retirer le numéro 4 de Lecavalier, le meilleur buteur de l’histoire du club avec 383 buts.

Lecavalier assistera d’ailleurs aux cérémonies vendredi soir, lui qui réside à Tampa.

«Je suis très heureux pour Martin, a-t-il dit lorsqu’on l’a croisé à l’aréna. C’est un honneur pleinement mérité. Le mot détermination est le meilleur que je connaisse pour le décrire.

«Martin a été un formidable coéquipier et un grand leader. J’ai vécu les plus belles années de ma carrière en jouant à ses côtés.»

Dave Andreychuk en a rajouté en précisant que «Martin St-Louis a été le coeur et l’âme du Lightning.»

Sa mère dans ses pensées

St-Louis s’attend à être très nerveux lorsqu’il prendra la parole au centre de la patinoire. Plusieurs membres de sa famille, amis et anciens coéquipiers seront sur place.

«Je serai sûrement émotif, a-t-il dit. Je ferai de mon mieux avec mon discours.»

Si son père Normand et sa soeur Isabelle seront sur place, il y aura une grande absente, soit sa mère France. On se souvient qu’elle est décédée subitement au printemps 2014.

«C’est certain que je penserai à elle durant mon allocution, a confié St-Louis. Je pense d’ailleurs à elle tous les jours…»

Un homme occupé

St-Louis se tient occupé à la retraite puisqu’il campe le rôle d’entraîneur avec ses fils Ryan, Lucas et Masion, qui jouent au hockey au Connecticut.

«Ils connaissent bien mon histoire et j’espère qu’un jour, je pourrai la raconter à mes petits-enfants», a conclu celui qui tenait à ce que la cérémonie ait lieu lors de la visite des Blue Jackets parce que John Tortorella a eu un gros impact sur sa carrière.

Étiquettes : , , , , , ,

Laisser un commentaire