Obama frustré par l’inertie du Congrès sur les armes

Obama frustré par l'inertie du Congrès sur les armes

Voyez un extrait de la conférence de presse en anglais

Le président américain Barack Obama est «frustré» par l’inertie du Congrès, contrôlé par les républicains, sur les armes à feu, a indiqué lundi son porte-parole au lendemain de la fusillade meurtrière d’Orlando.

«Le président a été frustré, parfois même en colère, face à l’inaction du Congrès», a déclaré Josh Earnest.

Tout en reconnaissant qu’une seule loi ne permettrait pas «de mettre fin à toutes les violences», le porte-parole de la Maison Blanche a jugé qu’il y avait «un certain nombre de mesures de bon sens que le Congrès pourrait voter qui rendraient plus difficile pour tout individu d’acquérir une arme de guerre».

Depuis son arrivé au pouvoir, en janvier 2009, le président américain affiche sa volonté de durcir la législation sur ce thème, sans succès à ce jour.

Conscient que l’équilibre des forces au Congrès (où les deux chambres sont dominées par les républicains) rend toute évolution législative illusoire, M. Obama appelle désormais régulièrement les Américains à demander des comptes à leurs élus, mettant en avant des sondages favorables à une évolution des textes.

Étiquettes : , , , ,

Laisser un commentaire