On teste des Pères Noël de centre d’achats

On teste des Pères Noël de centre d'achats

La mission était simple : faire une tournée de centres d’achats avec deux enfants pour évaluer le travail des Pères Noël.

Ton feelgood story des fêtes quoi, sorte de contrepoids aux histoires de sapin laid et de chicanes d’humoristes, quand ceux’ci ne se perdent pas en forêt en proie à une intense panique.

Léo, 10 ans, le fils du valeureux collègue Alexandre ne croit plus au Père Noël, ce qui fait de lui un cobaye objectif et détaché. Sinon, Simone, 4 ans, encore contaminée par la féérie de Noël et pas encore assez perspicace pour ne pas comprendre que les cinq Pères Noël visités sont autant d’humains différents.

Comme notre démarche est hautement scientifique, nous avons aussi préparé une grille d’évaluation, selon différents critères, pour noter « l’expérience du Père Noël » dans son ensemble et pas juste le moment où nos jeunes cobayes s’assoient sur les genoux du plus célèbre hipster de la planète.

Alors voilà, le jour où vous vous direz qu’on n’a jamais rien fait pour vous, rappelez-vous la fois où on s’est tapé cinq centres d’achats durant la période des fêtes en une journée pour vous livrer une information de qualité!

GALERIES D’ANJOU

Prestation : le père Noël a une bouille sympathique, une vraie de vraie barbe, mais se montre peu loquace, même s’il n’y a pratiquement personne en file.

Décor : le royaume du Père Noël est facile à trouver mais est plutôt sobre.

Lutins et employés : Gentils, même si c’est clairement une job étudiante.

Cadeaux : des petits toutous.

Anecdote ou bonus : Un train (un peu dispendieux mais l’argent est dédié à une noble cause) est à la disposition des enfants pour pimper leur expérience.

Note (sur 5) des parents : 3,5

CARREFOUR LAVAL

Prestation : Le Père Noël semble manquer un brin d’enthousiasme. Même son «ho-ho-ho» n’est pas très senti et on distingue l’élastique relié à sa fausse barbe. Il feel toutefois généreux côté cadeaux.

Décor : Pas mal, le royaume situé à l’entrée du magasin Sears – est constitué d’une petite maison entourée de rennes et de jolies souches.

Lutins et employés : Efficaces, mais des employés avec des tuques plus qu’autre chose.

Cadeaux : un toutou avec un livre à colorier.

Anecdote ou bonus : Simone sent un peu le vomi après avoir renvoyé sur son manteau dans le véhicule familial du collègue Alexandre. La petite a le mal des transports.

Note (sur 5) des parents : 3,5

CENTRE LAVAL

Prestation : La Cadillac des Père Noël! Il prend vraiment son temps avec les enfants, avec sa longue barbe teinte en blanche et ses yeux bleus perçants. Il a l’haleine fraiche par-dessus le marché. Bref, il est tellement charismatique et habile pour nous faire parler qu’on a envie de lui confier nos secrets les plus sordides. Le Père Noël existerait-il vraiment’

Décor : Gigantesque, avec des couleurs chaudes et des paillettes à la grandeur. Les cités d’or version Noël!

Lutins et employés : Une lutine nous accueille avec le sourire fendu aux oreilles. Le photographe ne met aucune pression pour vendre ses propres photos, en plus de louanger le Père Noël au passage. «Même quand il y a deux heures d’attente, il prend son temps. Les gens se choquent au début, mais finissent par en profiter à leur tour.»

Cadeaux : un beau livre-jeu aux couleurs du centre commercial.

Anecdote ou commentaire: Un gros coup de c’ur. Lorsque le cynisme vous aura entièrement contaminé dans la vie, il n’existera alors qu’un remède : le royaume du Père Noël du Centre Laval.

Note (sur 5) des parents : 5,1/5 (fou de même)

CENTRE ROCKLAND

Prestation : Le Père Noël nous aperçoit au loin, solitaire sur son trône. Très gentil, il pose spontanément les classiques d’usage : nom des enfants’ Ont-ils été sages’ Cadeaux désirés’

Décor : Joli, un peu perdu au fond du mail, près d’un salon de coiffure pour enfants.

Lutins et employés : La très motivée lutine nommée «Idée» n’hésite pas à esquisser quelques stepettes pour amuser les enfants. Simone a immédiatement un

girl crush. Idée offre une solide prestation, allant même jusqu’à trafiquer sa voix pour sonner «lutin». Bref, elle vole un peu le show au Père Noël.

Cadeaux : un gros et beau toutou.

Anecdote ou commentaire: On constate avec bonheur que les gens sont très zen avec le fait qu’on filme et photographie nos enfants sur les genoux du Père Noël sans acheter leurs photos maisons.

Note (sur 5) des parents : 4,5

PLACE VERSAILLES

Prestation : Le Père Noël est gentil et posé, sans se montrer zélé dans sa prestation avec les enfants. Il est «réussi» en tout cas. Si bien qu’on propose d’ailleurs des photos de lui avec nos animaux de compagnie et même des portraits de lui tout seul. Aux gens tentés par cette dernière alternative, nous déposons ici le mot «Google».

Décor : Le décor le plus spectaculaire de notre virée, avec des animaux chantant et des décorations jusqu’au plafond du centre commercial. On peut même prendre un ascenseur pour avoir une vue d’ensemble sur le royaume.

Lutins et employés : Un lutin dynamique qui anime les conversations et divertit les enfants durant l’attente.

Cadeaux : Hourra! Nos premières cannes de bonbon! Noël est sauvé!

Anecdote ou commentaire: À l’autre extrémité du centre commercial, il y a une fermette avec de vrais daims très populaires, qu’on peut nourrir avec de la bouffe achetée dans une machine distributrice. Aussi, des indications décorées placardées dans le mail permettent de trouver facilement le royaume du Père Noël.

Note (sur 5) des parents : 4

Étiquettes : , , , ,

Laisser un commentaire