Ottawa inquiet par l’état de l’économie mondiale

Ottawa inquiet par l'état de l'économie mondiale

OTTAWA – Le ministre fédéral des Finances Bill Morneau a lancé les traditionnelles consultations prébudgétaires alors que l’économie mondiale montre des «tendances inquiétantes».

En point de presse, lundi, M. Morneau a soutenu que la faible croissance mondiale pose «des défis bien réels» au Canada, dont l’économie repose en grande partie sur les exportations.

«Les produits que nous exportons sont moins recherchés», a-t-il illustré.

La semaine dernière, l’Organisation de coopération et de développement économiques (OCDE) a réduit ses prévisions de croissance pour le Canada de 1,7 % à 1,2 %.

M. Morneau a profité du lancement des consultations pour marteler le message de son gouvernement en matière d’économie. À son avis, le plan des libéraux, qui consiste à accroître le déficit pour investir massivement dans les infrastructures, redonnera confiance aux entreprises et apportera la croissance espérée.

Ces dépenses ont toutefois un prix : celui d’un déficit de près 30 milliards $.

Constatant aujourd’hui la faible croissance mondiale, M. Morneau se félicite d’avoir tablé sur des prévisions de croissances «prudentes» en élaborant son dernier budget en mars.

Le ministre Morneau a toutefois été incapable de confirmer que le déficit réel ne dépassera pas les 30 milliards $ anticipés lorsqu’il dévoilera une mise à jour économique cet automne.

«Je suis sûr que nous arriverons à présenter un bon bilan à la fin de l’année», a-t-il déclaré.

Le gouvernement Trudeau compte mettre les réseaux sociaux au service des consultations prébudgétaires.

M. Morneau s’est dit ouvert aux «idées audacieuses» et aux «solutions novatrices», et fait appel aux «esprits créatifs».

«Mon message est simple, a-t-il affirmé. Voyez grand. Faites-nous part de vos idées et gardez les yeux tournés vers l’avenir.»

Étiquettes : , , , ,

Laisser un commentaire