Ottawa maintiendra la hausse des transferts en santé à 3 %

Ottawa maintiendra la hausse des transferts en santé à 3 %

La ministre de la Santé, Jane Philpott, n’a aucunement l’intention de hausser les transferts fédéraux en santé vers les provinces à 6 %, tel que le réclame à cor et à cri le gouvernement du Québec.

Si la ministre était jusqu’ici restée vague sur le sujet, elle confirme maintenant que le gouvernement n’a pas l’intention de revenir sur la décision du gouvernement Harper d’abaisser la hausse des transferts fédéraux en santé à 3 % à compter de 2017. Cette hausse se situe à 6 % depuis 2004 et plusieurs provinces souhaitent qu’elle reste ainsi.

Mme Philpott a été mitraillée de questions à ce sujet, lundi aux Communes, par le NPD et le Bloc québécois.

Elle a fait valoir que les transferts fédéraux en santé continueraient tout de même d’augmenter et atteindrait cette année la «somme record» de 36 G $.

Elle a réitéré l’intention du gouvernement fédéral d’injecter des sommes additionnelles ne faisant pas partie de la hausse de 3 % des transferts fédéraux dans des domaines précis, tels que les soins à domicile et la santé mentale.

«Il y a d’autres secteurs où nous cherchons à faire des investissements additionnels. Des secteurs qui font partie des priorités partagées avec les provinces et les territoires comme les soins à domicile et les soins palliatifs», a-t-elle soutenu, lors d’une mêlée de presse.

Il s’agit d’ailleurs d’un accrochage avec le Québec qui refuse de recevoir du financement en santé, un domaine relevant des provinces, avec des conditions s’y rattachant.

Le NPD a pour sa part accusé les libéraux de renier leur promesse de renégocier les transferts en matière de santé avec les provinces.

«Quand les libéraux disent en campagne électorale qu’ils veulent renégocier les transferts en santé avec les provinces, (…) c’est clair pour moi que ça ne veut pas dire faire la même chose que ce que les conservateurs ont annoncé», a fait valoir la députée néo-démocrate, Brigitte Sansoucy.

«Je pense que d’avancer qu’ils veulent renégocier, à mon avis ça donne espoir aux provinces de voir un escalier vers le 6 %. C’est très clair», a-t-elle ajouté.

Le Bloc québécois a aussi exhorté la ministre à maintenir la hausse des transferts à 6 %. «Si M. Trudeau est sérieux à vouloir rétablir un climat de relation cordiale et efficace avec les provinces, il doit mettre les bottines derrière les babines. Il doit s’assurer de mettre le financement là où il doit être», a fait valoir le chef bloquiste par intérim, Rhéal Fortin.

Étiquettes : , , , ,

Laisser un commentaire