Parc Jean-Drapeau-contrats adjugés contre la loi

Parc Jean-Drapeau-contrats adjugés contre la loi

Plusieurs contrats attribués pour des travaux au Parc Jean – Drapeau doivent être fermées selon M. Denis Gallant, inspecteur général de Montréal.

MONTRÉAL Plusieurs contrats accordés pour des travaux au Parc Jean-Drapeau devraient être résiliés selon Me Denis Gallant, inspecteur général de Montréal.

La Société du parc Jean-Drapeau est pointée du doigt dans un rapport déposé lundi par Me Gallant, dans le dossier du projet Horizon 2017. Il demande de résilier plusieurs contrats qui ont été octroyés et même s’ils vont à l’encontre des règles établies par la loi.

Le projet Horizon 2017 vise à moderniser le site du parc Jean-Drapeau en vue des festivités du 375e anniversaire de Montréal en 2017.

La gestion du projet avait été confiée en 2012 à Quartier international de Montréal, un organisme à but non lucratif, qui a la mission de concevoir des projets d’aménagement urbain.

«Ce qui semblait être au départ qu’une simple enquête à la suite des allégations de favoritisme à l’égard d’un appel d’offres, c’est révélé le constat malheureux d’une société paramunicipale qui confie à un gestionnaire de projet un mandat d’envergure, pour qui les règles ont soit été ignorées ou mal appliquées», est-il écrit dans le rapport de l’inspecteur général de la Ville de Montréal.

Il y est précisé qu’au cours des deux dernières années, quatre contrats de services professionnels ont été octroyés de gré à gré, alors que cela allait à l’encontre de la loi.

D’importantes irrégularités ont également été détectées dans l’octroi de huit autres contrats.

Étiquettes : , ,

Laisser un commentaire