Parlement reprend une man?uvre électorale

Parlement reprend une man?uvre électorale

Le Premier ministre Stephen Harper a donné le coup envoyer l’ouverture du Parlement à Ottawa lundi dans un discours à saveur électorale, dans lequel il traite des excédents budgétaires fédéraux à venir.

OTTAWA – Le premier ministre Stephen Harper a donné le coup d’envoi de la rentrée parlementaire, à Ottawa lundi, en prononçant un discours à saveur électoral, dans lequel il évoque les surplus budgétaires fédéraux à venir.

«J’ai hâte au dépôt de la mise à jour économique et financière cet automne, alors que nous parlerons des premières étapes de la prochaine partie de notre plan conservateur pour les Canadiens», a-t-il déclaré lors d’un discours prononcé devant une foule de partisans et membres du caucus conservateur réunis à Ottawa, lundi midi.

Alors que les travaux parlementaires reprennent après la relâche estivale, les partis politiques commencent déjà à fourbir leurs armes en vue des prochaines élections fédérales fixées au 19 octobre 2015.

Sans nommer ses adversaires, le premier ministre a fait une mise en garde contre un gouvernement qui replongerait les finances du pays dans le rouge.

«Nous, les conservateurs, savons que les contribuables canadiens n’ont pas travaillé fort pour rétablir l’équilibre budgétaire pour que le gouvernement augmente ensuite les impôts, accumule plus de dettes, ou verse d’importantes sommes d’argent à des groupes d’intérêts», a lancé M. Harper.

Le premier ministre a mentionné que l’économie demeurait fragile. «Les gains que nous avons réalisés peuvent facilement se perdre», a-t-il dit.

Il a vanté la signature des traités de libre-échange avec l’Union européenne et la République de Corée.

Il rejette l’idée d’une «taxe» sur Netflix et YouTube suggérée par certains comme mesure pour encadrer cette industrie.

En matière de justice, M. Harper a rappelé l’intention de son gouvernement d’apporter des changements législatifs sur les peines à vie.

Sur la scène internationale, il a indiqué que son gouvernement ne reconnaîtra pas «l’occupation illégale de la Crimée» en Ukraine par la Russie.

Le premier ministre aussi mentionné l’intention de son gouvernement de contribuer à la lutte contre l’État islamique en Irak.

Étiquettes : , , ,

Laisser un commentaire