Pas de camping cet été sur le terrain des Rédemptorites à Sainte-Anne-de-Beaupré

Pas de camping cet été sur le terrain des Rédemptorites à Sainte-Anne-de-Beaupré

SAINTE-ANNE-DE-BEAUPRÉ | Les touristes qui avaient pris l’habitude de se rendre à la basilique Sainte-Anne-de-Beaupré et d’y camper gratuitement devront se trouver un plan B cet été.

C’est que le litige n’est toujours pas réglé entre la municipalité et les pères Rédemptoristes. Le site est cadenassé, et ce, depuis huit mois maintenant.

Les pères Rédemptoristes n’arrivent pas à s’entendre avec la municipalité au sujet des taxes.

Les propriétaires évaluent la valeur du terrain à 500 000 $, alors que la ville l’estime à 2,6 millions $.

«(La Ville) demandait de le reconnaître comme un camping, et pour nous, ce n’est vraiment pas un camping, c’est un service religieux qui est offert pour nos pèlerins», a expliqué la vice-rectrice du Sanctuaire de Sainte-Anne-de-Beaupré, Assunta Bouchard.

Mais c’est le tribunal administratif qui devra déterminer si le terrain est un lieu de culte et s’il devra être taxé ou non par la municipalité. À la basilique, on s’attend à recevoir une décision vers la fin de l’été.

D’ici-là, la fermeture a des répercussions sur les visiteurs, mais également sur les commerçants du secteur.

«On sent qu’il y a moins de monde qui circule, pas juste dans les restaurants, mais aussi dans le centre d’achats», a témoigné le propriétaire du restaurant Le Montagnais, Claude Ménard.

Bonne nouvelle pour les pèlerins, toutefois: le site ouvrira pour une courte période cet été, soit pour la neuvaine et pour la fête de Sainte-Anne. Les visiteurs pourront donc camper du 14 au 27 juillet prochain.

La basilique Sainte-Anne-de-Beaupré attire chaque année près d’un million de visiteurs provenant de partout à travers le monde.

Étiquettes :