Permis ou pas Uber continue ses tests à San Francisco

Permis ou pas Uber continue ses tests à San Francisco

Il n’y a pas qu’au Québec où Uber a des problèmes avec l’autorité!

À San Francisco, l’entreprise californienne a entamé un programme d’essais de voitures autonomes qui peuvent théoriquement se rendre du point A au point B sans intervention d’un conducteur.

Le problème, c’est qu’Uber n’a jamais demandé d’autorisation avant de mettre ces véhicules en service. Et selon le Department of Motor Vehicles (DMV) de la Californie, ce genre d’essais requiert un permis spécial. N’en fallait pas plus pour qu’on demande à Uber de suspendre toute activité impliquant des voitures autonomes sur les routes de l’État.

À lire aussi: Une voiture autonome d’Uber grille un feu rouge

Mais Uber voit les choses autrement. Comme ses véhicules autonomes mis à l’essai à San Francisco demeurent constamment supervisés par une personne derrière le volant, l’entreprise estime qu’elle n’a pas besoin du permis en question.

Anthony Levandowski, responsable des véhicules autonomes chez Uber, a d’ailleurs laissé savoir que lui et son équipe n’avaient pas l’intention de suspendre le programme à San Francisco.

Dans une entrevue rapportée par Autoblog, il a expliqué son point de vue. «Nous sommes en désaccord avec l’interprétation légale du DMV sur les régulations entourant les voitures autonomes.» Difficile d’être plus clair.

Même sans permis, l’entreprise poursuivra donc visiblement ses essais. Reste à voir comment le DMV réagira à tout ça…

Étiquettes : , , ,

Laisser un commentaire