Personne ne veut de Trump au Royaume-Uni

Personne ne veut de Trump au Royaume-Uni

Theresa May, première ministre britannique a déjà rendu visite à Donald Trump à la Maison-Blanche. Mais compte-tenu des relations diplomatiques entre les deux pays, Elisabeth II a rendu l’invitation au Président américain en le conviant au Royaume-Uni.

Une invitation qui fait débat

Cette invitation, on s’en doute, n’a pas été très bien accueillie au Royaume-Uni. Une pétition a même été lancée pour annuler cette visite sans «embarrasser» la reine. À ce jour, elle a déjà  récolté plus d’un million de signatures et devrait être prochainement examinée par le Parlement. Mais les britanniques ne sont pas les seuls à ne pas voir cette invitation d’un très bon oeil puisque la famille royale elle-même semble être opposée à  cette visite…

La famille royale opposée à Donald Trump’

Charles, c’est bien connu, est un fervent militant contre le réchauffement climatique et Trump, qui lui, se fiche pas mal de l’écologie, ne semble pas beaucoup lui plaire. Il semblerait d’ailleurs que cette mésentente soit réciproque puisque Trump ne se réjouit pas à l’idée que Charles lui fasse la morale sur ses mesures anti-écologiques, notamment celles sur les oléoducs et le pétrole.

Quant à Kate, on doute qu’elle soit ravie de voir celui qui avait déclaré sur Twitter, après qu’une photo d’elle topless a été publiée: «Qui n’au­rait pas pris la photo pour se faire plein d’argent si elle se désha­bille pour bron­zer » Allez, Kate, c’est bon’!»

William et Harry, eux non plus, ne le portent pas dans leur coeur après des révélations peu élogieuses sur Lady Diana où Trump disait qu’il aurait couché avec elle «sans hésitation» même si elle était «folle», qu’il a jugé être un «détail mineur».

Aussi sur Canoe.ca

Étiquettes : , ,

Laisser un commentaire