(PHOTOS) Le centre commercial rehausse son offre

(PHOTOS) Le centre commercial rehausse son offre

Les Galeries de la Capitale entre dans une nouvelle ère. Sans délaisser sa clientèle familiale, le centre commercial veut rehausser la qualité de sa destination en offrant des boutiques davantage haut de gamme.

«Avant, les Galeries, c’était un concept beaucoup plus moyen de gamme. Maintenant, on introduit des bannières plus haut de gamme pour répondre aux clients qui ont des portefeuilles différents. Ce sont des bannières que l’on considère tout de même accessibles», a déclaré Stéphan Landry, directeur général qui a fait le point sur l’avancement des travaux.

Entre 2016 et 2018, le centre commercial compte attirer 35 nouveaux locataires, dont une dizaine l’an prochain. M. Landry soutient que la phase 2 des travaux est complétée à plus de 60%.

«Dans un an, nous aurons terminé tous les travaux», a-t-il promis.

À terme, ce sont près de 140 M$ qui auront été investis pour moderniser le centre commercial et corriger le problème de pyrite.

«Il y aura d’autres phases de développement. Le site est grand. On est toujours à l’affut de nouveaux concepts», a dit M. Landry.

Près de 50 M$ ont été investis au cours de la première phase et 40 M$ sont consacrés à la phase actuelle. Parmi les investissements à venir, il y a tout le secteur occupé par le magasin Simons qui ouvrira un magasin phare au 2e étage en mars 2018.

Le Méga Parc est toujours dans la mire d’Oxford et de son partenaire, l’Office d’investissement du régime des pensions du Canada.

«C’est une opportunité d’affaires que l’on regarde à long terme. Pour l’instant, il n’y a rien de décider là-dessus. On est en mode analyse», a ajouté M. Landry qui est entré en fonction en août dernier.

Malgré les travaux en cours, les locataires ont tout de même connu une croissance des ventes de 5%, a-t-il dévoilé.

«Ce qui est très bon. On essaie de diversifier l’offre avec de nouvelles bannières. C’est sûr qu’un niveau de l’élargissement des heures d’ouverture, cela a eu un impact positif.»

Nouveaux locataires

Au cours des derniers mois, plusieurs locataires ont ouvert leur porte. Mentionnons Guess, BCBG, Browns, Old Navy et Okaïdi, une boutique de la chaîne française, spécialisée dans les vêtements pour enfant, qui fait une percée sur le marché de Québec avec l’ouverture d’une première boutique.

De plus, le rez-de-chaussée de La Baie d’Hudson est maintenant rouvert au public après avoir subi des travaux majeurs qui ont permis de rajeunir considérablement son image. Question d’attirer les jeunes familles, on y a aussi ajouté une section de jouets.

Les prochains locataires attendus sont Urban Planet dans un local de 18 500 pieds carrés, Mountain Equipment Co-op, Clarks et Coifferie Internationale.

Au niveau des produits de beauté l’offre sera abondante avec Sephora au début de 2017, Mac en 2018, L’Occitane et Nature Collection.

Dans son processus de modernisation, le centre commercial a aussi investi dans l’achat de mobilier. L’éclairage naturel a été amélioré avec la mise en valeur des puits de lumière. Un escalier mobile a été ajouté pour améliorer la fluidité.

Les travaux du futur magasin Simons, qui ouvrira en mars 2018, sont amorcés.

Boutiques éphémères

Les Galeries de la Capitale ne ferme pas la porte au concept de boutiques éphémères, la tendance de l’heure dans le commerce de détail.

«C’est une stratégie que l’on pourrait adopter, mais pour l’instant, on a besoin beaucoup de nos locaux pour faire des relocalisations temporaires quand on corrige les problèmes de pyrite. C’est une mode intéressante.»

Le gros du dérangement est terminé, a annoncé M. Landry.

Étiquettes : , ,

Laisser un commentaire