PKP démissionne de son poste de chef du PQ

PKP démissionne de son poste de chef du PQ

Pierre Karl Péladeau a annoncé lundi qu’il démissionnait immédiatement de ses fonctions de chef du Parti québécois (PQ) pour des raisons familiales, moins d’un an après avoir été couronné à la tête de la formation souverainiste. M. Péladeau quitte également ses fonctions de député de Saint-Jérôme.

QUÉBEC | Pierre Karl Péladeau a annoncé lundi qu’il démissionnait «immédiatement» de ses fonctions de chef du Parti québécois (PQ) pour des raisons familiales, moins d’un an après avoir été couronné à la tête de la formation souverainiste. M. Péladeau quitte également ses fonctions de député de Saint-Jérôme.

«Je suis devant une absence d’alternative qui me force à faire un choix déchirant entre ma famille et mon projet politique. […] J’ai choisi ma famille», a déclaré le chef démissionnaire, les sanglots dans la voix, lors d’un point de presse à la permanence du PQ à Montréal.

«Je prends cette décision pour le bien de mes enfants», a-t-il ajouté, au lendemain du passage de son ex-compagne Julie Snyder sur le plateau de l’émission Tout le monde en parle.

Pierre Karl Péladeau a indiqué que les membres de l’exécutif national seraient «convoqués rapidement pour faire le point et prendre les décisions nécessaires».

«Le caucus des députés du Parti québécois se réunira cette semaine afin de déterminer les modalités pour l’identification d’un ou d’une chef parlementaire», a-t-il précisé.

En fin d’avant-midi, lundi, le PQ avait publié un communiqué pour annoncer que M. Péladeau ferait «une importante déclaration». Rapidement, les rumeurs annonçant son départ ont circulé sur les réseaux sociaux et dans la sphère politique.

Ces rumeurs ont été amplifiées par la convocation du caucus et de l’aile jeunesse du PQ à une réunion téléphonique, quelques minutes avant l’annonce de M. Péladeau.

Pierre Karl Péladeau avait élu à la tête du Parti québécois le 15 mai 2015, un peu plus d’un an après avoir été élu député péquiste de Saint-Jérôme. L’actionnaire de contrôle de Québecor avait été couronné à l’issue d’une course à la direction qui a duré plusieurs mois.

Une entrée fracassante

L’actionnaire de contrôle de Québecor avait fait une entrée en politique fracassante durant la campagne électorale de 2014. Poing levé, il avait affirmé être un souverainiste de longue date et se lancer dans l’arène politique pour «faire du Québec un pays».

Figure économique et magnat des médias, Pierre Karl Péladeau avait remporté son pari, dans la circonscription de Saint-Jérôme, mais la défaite péquiste a eu raison de la chef Pauline Marois et le PQ s’est retrouvé sur les banquettes de l’opposition.

Le bref passage en politique active de Pierre Karl Péladeau a été scruté de toute part en raison de son emprise sur l’empire Québecor, mais aussi pour sa relation avec la productrice et animatrice Julie Snyder. Figure aimée du public, l’animatrice et le nouvel élu étaient séparés au moment de l’élection en avril 2014.

Un mois après le scrutin, Pierre Karl Péladeau avait subi un violent accident de vélo qui l’avait contraint à une convalescence et cloué quelque temps à un fauteuil roulant. Julie Snyder avait été présente à son chevet et le couple avait renoué dans les mois qui ont suivi.

Course à la direction

Le député de Saint-Jérôme s’est ensuite lancé dans la course à la chefferie du Parti québécois, qu’il avait remportée en mai 2015, au premier tour de scrutin, devançant sans problème son plus proche rival Alexandre Cloutier, député de Lac-Saint-Jean.

En août 2015, l’attention médiatique a été une fois de plus attirée par le couple Péladeau-Snyder qui a tenu son mariage somptueux à Québec. L’union avait été célébrée par le maire de Québec, Régis Labeaume, dans une cérémonie grandiose à la chapelle du Musée de l’Amérique francophone. Une brochette de personnalités publiques, des affaires comme de la colonie artistique et même des dignitaires internationaux avaient gonflé les rangs des convives.

La lune de miel aura été brève de sorte que cinq mois plus tard, le couple avait annoncé sa séparation.

– Avec l’Agence QMI

Étiquettes :

Laisser un commentaire