Plateau-Mont-Royal, la vitesse réduite à 40 km/h

Plateau-Mont-Royal, la vitesse réduite à 40 km/h

MONTRÉAL – La circulation automobile sera ralentie sur les artères du Plateau-Mont-Royal et de Rosemont-La-Petite-Patrie (RPP) l’an prochain. Il s’agit d’une des quatre mesures entreprises pour améliorer la sécurité des cyclistes à compter du printemps prochain.

La vitesse sera d’abord réduite de 50 km/h à 40 km/h sur toutes les artères de ces arrondissements.

Les lignes d’arrêt aux feux de circulation sur ces artères seront aussi reculées de 3,5 m. De plus, la largeur des voies de circulation seront rétrécies et passeront de 3,9 m à 3,2 m.

Ces deux mesures créeront des sas-vélo et des bandes cyclables «artificielles», qui permettront aux cyclistes d’avoir un peu plus de place lorsqu’ils circulent sur des artères.

Les arrondissements n’ont pas les pouvoirs nécessaires pour tracer de nouveaux sas-vélo et de nouvelles bandes cyclables, mais ils peuvent changer le marquage de leurs rues.

Le maire de Rosemont, François Croteau, ne croit toutefois pas que ces mesures empièteront sur les compétences réservées à la ville centre.

«On n’arrive pas à mettre des pistes cyclables partout, il n’y a pas la place, constate Luc Ferrandez, le maire du Plateau-Mont-Royal. Essayons de développer des mesures qui, même si elles ne seront pas aussi bonnes que des pistes cyclables, pourront donner un peu de confort aux cyclistes.»

Enfin, toutes les entrées de garage et de ruelles qui donnent sur des voies cyclables seront sécurisées.

Ces quatre mesures seront implantées progressivement à compter du printemps prochain. Leur coût n’a pas encore été déterminé par les arrondissements.

De son côté, le maire de Montréal Denis Coderre semblait favorable à la réduction de la vitesse à certains endroits, mais il ne croit pas que ce soit nécessaire de l’appliquer à toutes les artères. Il a rappelé qu’il annoncera dans les prochaines semaines une série de neuf mesures qui amélioreront la cohabitation des utilisateurs de la route.

Il souhaite aussi que ces mesures soient uniformisées partout, pour éviter que la vitesse maximale sur certaines artères passe de 50 km/h à 40 km/h d’un arrondissement à l’autre.

Aussi sur Canoe.ca

Étiquettes : ,

Laisser un commentaire