Prévaudront point contre Armada des foreurs

Prévaudront point contre Armada des foreurs

BOISBRIAND – Les Foreurs de Val-d’Or ont chassé leurs démons jeudi soir au Centre d’excellence Sports Rousseau. Ils sont venus à bout de l’Armada de Blainville-Boisbriand par la marque de 5-2.

À leur dernier passage dans les Laurentides le 31 décembre, ils avaient laissé filer une priorité de deux buts pour s’incliner 7-2, attisant la colère de l’entraîneur-chef Mario Durocher. Cette fois, ses joueurs ont tenu bon quand l’Armada a réussi à revenir de l’arrière en nivelant le pointage à 2-2 en deuxième période.

«On a toujours de la misère à venir jouer ici. L’Armada travaille toujours très fort. Il fallait profiter du fait qu’ils avaient joué hier soir [mercredi] à Gatineau. On se devait de gagner ce match pour notre confiance», a affirmé Durocher.

Le pilote a ressenti quelques sueurs froides quand il a vu Nikita Jevpalovs et Philippe Sanche toucher la cible en période médiane.

«On les a laissés revenir dans le match avec nos punitions, a-t-il poursuivi. On a réussi à contenir nos émotions en troisième période et nous avons suivi le plan de match. On a protégé le centre de la glace.»

Avec la performance de trois points des attaquants Anthony Beauregard et Nicolas Aubé-Kubel, les Foreurs ont ainsi signé un premier gain face à leurs rivaux de section cette saison. Ils avaient plié l’échine à trois reprises depuis le début du calendrier. Aubé-Kubel a inscrit un doublé alors que Beauregard, Julien Gauthier et Jan Mandat ont aussi fait secouer les cordages.

«On se trouve bien sur la glace, a fait remarquer Beauregard, l’étoile de la soirée, qui a retrouvé Aubé-Kubel et Gauthier à ses côtés. Nicolas nous trouve bien sur la patinoire. La chimie s’installe entre nous, c’était une question de  »timing ». Il faut dire qu’on est parti du bon pied.»

Pas facile

Du côté de l’Armada, la fatigue a fait son oeuvre. «Je suis fier de mes gars, mais ça n’a pas été facile en première période. Les gars étaient fatigués. Le match était pesant. Les jeux étaient difficiles à exécuter. Il nous manquait d’énergie», a expliqué l’entraîneur-chef Joël Bouchard.

Son équipe est rentrée au bercail tard dans la nuit de mercredi à jeudi, dans la tempête.

«Nous avons fait toute une poussée en deuxième période, a-t-il ajouté. Nous aurions pu prendre une avance de 4-2, mais leur gardien a été très bon.»

L’Armada n’a pu déjouer les statistiques. L’équipe présentait une fiche de quatre victoires et huit revers lorsqu’elle tirait de l’arrière après 20 minutes de jeu. Elle est toutefois revenue en force pour créer l’égalité, mais s’est par la suite écroulée en voyant les Foreurs reprendre les devants et creuser l’écart.

Jevpalovs et Sanche ont battu Étienne Montpetit qui a tout de même repoussé 28 tirs pour mériter sa 15e victoire de la campagne.

À l’autre bout de la patinoire, Samuel Montembeault a reçu 25 lancers.

En bref

L’Armada bénéficiera de deux jours de repos avant de reprendre l’action. Le Drakkar de Baie-Comeau accostera à Boisbriand dimanche après-midi.

Les Foreurs ont pris la direction de Drummondville où ils affronteront les Voltigeurs, vendredi soir.

Aussi sur Canoe.ca

Étiquettes : , , , ,

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *