Prévisions météo, Préparez votre crème solaire en vue d’un très bel été sur Québec!

Prévisions météo, Préparez votre crème solaire en vue d'un très bel été sur Québec!

Le printemps aura été tardif, mais Dame nature va se reprendre de belle façon cet été : la région de la Capitale-Nationale, tout comme plusieurs autres régions de la province, s’apprête à vivre l’été le plus chaud des trois dernières années.

C’est ce que prévoit MétéoMédia, qui vient de diffuser son aperçu de l’été 2016, qui inclut les prévisions pour les mois de juin, juillet et août.

À Québec et ses environs, on peut s’attendre à des températures au-dessus des normales (17,9°C est la température moyenne à Québec pour les trois mois d’été réunis). Ce scénario est le même pour le sud de la province, soit pour les villes de Montréal, Gatineau, Sherbrooke et Trois-Rivières.

Un beau mois d’août

À Québec, la chaleur qui s’est installée en cette fin mai sera au rendez-vous en juin et en juillet, mais le meilleur reste à venir.

«C’est surtout le mois d’août qui sera chaud, indique le météorologue Bertin Ossonon. La moyenne à Québec est de 18,1°C (en août), et ce sera au-dessus de cette normale» selon nos prévisions, a-t-il ajouté.

Et qui dit chaleur, dit orages. Effectivement, mentionne le météorologue, il pourrait y avoir quelques journées orageuses de plus cet été dans la région de la Capitale-Nationale (la moyenne est de 15 journées avec orages). Les conditions pourraient d’ailleurs être un peu plus humides qu’à l’habitude.

Au chapitre des précipitations, Québec pourrait recevoir quelques millimètres de pluie de plus que la moyenne, établie à 337 mm. Reste qu’on prévoit des précipitations dans les normales de saison, soutient M. Ossonon.

Saguenay et l’Est-du-Québec

Tant au Saguenay-Lac-Saint-Jean que dans le Bas-Saint-Laurent, en Gaspésie et sur la Côte-Nord, MétéoMédia prévoit également un été chaud. Dans ces régions, les températures se situeront dans les normales de saison. Seule ombre au tableau pour Saguenay, Roberval et Sept-Îles : dans ces trois villes, les précipitations pourraient bien être au-dessus des normales.

À savoir ce qui entraine ces conditions météo encourageantes pour l’été qui vient, le météorologue Bertin Ossonon explique que c’est la présence d’eau froide dans la zone équatoriale du Pacifique ainsi que la présence d’eau chaude sur la côte Est des États-Unis qui influencera la situation atmosphérique au Québec.

Par ailleurs, en raison d’une concentration d’eau froide dans le sud du Groenland, les citoyens résidant dans le Nord-du-Québec vivront quant à eux un été légèrement plus frais que les normales saisonnières.

Étiquettes : , , , , , ,

Laisser un commentaire