Projet de loi 122, les conseils de quartier défendent les référendums municipaux

Projet de loi 122, les conseils de quartier défendent les référendums municipaux

Appuyé par le Parti québécois et par Québec solidaire, le Regroupement de conseils de quartier de la Ville de Québec (RCQVQ) espère toujours que les référendums municipaux seront maintenus.

Le RCQVQ a fait une sortie publique mardi matin, devant l’Assemblée nationale, alors que les discussions article par article du projet de loi 122 doivent débuter cette semaine.

Ce texte, qui porte sur l’autonomie municipale, marquerait la fin du processus référendaire. En parallèle, un comité de travail doit bonifier le processus de consultations des citoyens.

«Abolir le processus d’approbation référendaire fragiliserait la gouvernance municipale face à la corruption», a affirmé Johanne Elsener, porte-parole du Regroupement.

Le député péquiste Martin Ouellet et la solidaire Manon Massé ont appuyé la position du RCQVQ. Tous deux ont insisté sur le fait que l’Assemblée nationale devra prendre le temps de bien étudier ce projet de loi.

Il y a quelques jours, les maires Labeaume et Coderre ont appelé l’opposition à ne pas faire «d’obstruction parlementaire» et à voter ce texte d’ici la fin de l’actuelle session parlementaire, le 16 juin.

Étiquettes : , , , , ,

Laisser un commentaire