Projet de loi sur les hydrocarbures, scission encore demandée

Projet de loi sur les hydrocarbures, scission encore demandée

Le Front commun pour la transition énergétique a exigé à nouveau que le gouvernement Couillard scinde le projet de loi 106 sur les hydrocarbures, à la veille de la rentrée parlementaire à Québec.

«On ne demande pas la lune, on veut que le gouvernement Couillard écoute la société civile qui s’oppose très largement à ce projet», a indiqué Patrick Bonin, de Green Peace.

Le porte’parole du Parti Québécois en matière d’énergie et de ressources naturelles, Alain Therrien, a d’ailleurs annoncé son intention de déposer une motion pour scinder ce projet de loi. Québec solidaire compte aussi appuyer cette motion lorsque le projet de loi sera déposé dans les prochains jours.

Rappelant que la Coalition Avenir Québec (CAQ) est aussi en faveur de cette scission, M. Therrien espère que sa motion sera aussi appuyée par le parti de François Legault.

Composé de scientifiques, militants écologistes, élus locaux et provinciaux, ainsi que de syndicats, le Front commun pour la transition énergétique croit que la portion sur les hydrocarbures soit retirée de ce projet de loi. Ce groupe estime qu’une loi devrait être consacrée spécifiquement à l’encadrement de l’exploitation et de l’exploration des hydrocarbures.

Selon M. Bonin, le processus de consultation en commission parlementaire n’a pas permis de donner le point de vue des scientifiques sur la question. Des groupes écologistes ont aussi été écartés du processus.

Plus de détails à venir.

Étiquettes : , , , ,

Laisser un commentaire