Projet Montréal cherche son futur chef

Projet Montréal cherche son futur chef

MONTRÉAL – Projet Montréal a officiellement lancé lundi la course à la direction afin de choisir son prochain chef pour les élections de 2017.

Si Luc Ferrandez avait annoncé au début de l’année qu’il ne reprendrait pas les rênes du parti qu’il dirige par intérim depuis 2014, pour l’instant, une seule candidature est confirmée, celle de François Limoges, conseiller de ville dans Rosemont -La Petite-Patrie.

Luc Ferrandez espère qu’une personnalité forte prendra la relève de son parti, qu’elle vienne de l’interne ou même de l’externe. «On est passé par un intérim d’une personne assez marquée, moi […]», a fait savoir le maire du Plateau-Mont-Royal, qui a mentionné vouloir se concentrer sur sa vie familiale et les enjeux de son arrondissement.

«La personne qui s’engage avec Projet Montréal sera un leader qui réfléchit aux différentes dimensions à approfondir pour relancer Montréal, a ajouté M. Ferrandez. On a besoin de quelqu’un avec une envergure large, qui va dire, à tous les Montréalais, qu’il s’intéresse à eux.»

La période de mises en candidature pour trouver le successeur de Richard Bergeron, qui a démissionné en octobre, prendra fin le 15 octobre. Le 4 décembre, les militants éliront le prochain chef de Projet Montréal, qui deviendra le candidat à la mairie de Montréal lors des élections municipales du 5 novembre 2017.

C’est la première fois depuis 20 ans qu’un parti montréalais lance une course à la chefferie.

:Encart::

Étiquettes :

Laisser un commentaire

Projet Montréal cherche son futur chef

Projet Montréal cherche son futur chef

MONTRÉAL – Projet Montréal a officiellement lancé lundi la course à la direction afin de choisir son prochain chef pour les élections de 2017.

Si Luc Ferrandez avait annoncé au début de l’année qu’il ne reprendrait pas les rênes du parti qu’il dirige par intérim depuis 2014, pour l’instant, une seule candidature est confirmée, celle de François Limoges, conseiller de ville dans Rosemont -La Petite-Patrie.

Luc Ferrandez espère qu’une personnalité forte prendra la relève de son parti, qu’elle vienne de l’interne ou même de l’externe. «On est passé par un intérim d’une personne assez marquée, moi […]», a fait savoir le maire du Plateau-Mont-Royal, qui a mentionné vouloir se concentrer sur sa vie familiale et les enjeux de son arrondissement.

«La personne qui s’engage avec Projet Montréal sera un leader qui réfléchit aux différentes dimensions à approfondir pour relancer Montréal, a ajouté M. Ferrandez. On a besoin de quelqu’un avec une envergure large, qui va dire, à tous les Montréalais, qu’il s’intéresse à eux.»

La période de mises en candidature pour trouver le successeur de Richard Bergeron, qui a démissionné en octobre, prendra fin le 15 octobre. Le 4 décembre, les militants éliront le prochain chef de Projet Montréal, qui deviendra le candidat à la mairie de Montréal lors des élections municipales du 5 novembre 2017.

C’est la première fois depuis 20 ans qu’un parti montréalais lance une course à la chefferie.

:Encart::

Étiquettes : ,

Laisser un commentaire