Propos contre les Autochtones, une conservatrice démissionne

Propos contre les Autochtones, une conservatrice démissionne

BELLEVILLE, Ontario – Une membre du conseil d’administration de l’association conservatrice de la circonscription de Bay of Quinte, en Ontario, a démissionné en raison de propos controversés sur Facebook, notamment à l’endroit des Autochtones et des musulmans.

Sue MacDonell, qui était auparavant sergente au Service de police de Toronto de 1987 à 2014, a démissionné lorsque l’association a été informée qu’elle avait posté «un certain contenu inapproprié sur son site personnel de média social, en sa qualité personnelle» a fait savoir mardi l’association, tel que cité par le Toronto Star.

Dans un message sur sa page Facebook datant du 24 janvier, Mme MacDonell y va d’une charge à fond de train contre les Autochtones, ressortant tous les clichés traditionnels à leur endroit.

«Si les Indiens veulent éradiquer le racisme, qu’ils s’assimilent, commence-t-elle par écrire. Laissez tomber les costumes d’Halloween, adoptez les vêtements du 20e siècle, quittez les réserves, arrêtez d’adhérer aux demandes formulées par des chefs qui vivent comme des millionnaires alors que leurs sujets vivent dans la pauvreté. Trouvez du travail, cessez de réclamer de l’argent que vous n’avez pas gagné, instruisez-vous et joignez-vous à notre société.» La suite est à l’avenant.

Mme MacDonnell utilise beaucoup Facebook et fait des commentaires sur plusieurs sujets, notamment sur la récente crise des migrants syriens. Après avoir partagé le 7 septembre un article d’une blogueuse antimusulmane sur les réfugiés, elle écrit: «Ils donnent sur un plateau la civilisation occidentale à ces islamistes. Et ils vont payer pour leur ignorance et leur stupidité».

Invitée à commenter, Mme Mac Donnell a déclaré à iPolitics: «Je n’ai aucun commentaire à faire. Ce que j’ai affiché sur Facebook s’appelle la liberté d’expression».

Aussi sur Canoe.ca

Étiquettes : , , , ,

Laisser un commentaire