Quatre arrestations à la polyvalente Deux-Montagnes

Quatre arrestations à la polyvalente Deux-Montagnes

Maxime Deland
20-12-2016 | 14h42

Dernière mise à jour: 20-12-2016 | 20h22

Une opération policière était en cours depuis la fin de l’avant-midi aux abords de la polyvalente Deux-Montagnes, à Deux-Montagnes au nord de Montréal.

Un adolescent, qui aurait menacé de «régler le cas» d’un étudiant de la polyvalente Deux-Montagnes via le réseau social Snapchat, a été à l’origine d’une importante opération policière, mardi après-midi, à Deux-Montagnes, au nord de Montréal.

L’histoire a débuté en avant-midi, lorsque l’un des étudiants de l’établissement a reçu des menaces de la part d’un autre jeune homme sur Snapchat.

«L’étudiant a fait des recherches sur Facebook pour trouver le profil de l’individu. C’est là qu’il a vu qu’il avait publié des photos d’armes à feu», a indiqué l’agent Christopher Harding, porte-parole de la police de Deux-Montagnes.

Compte tenu de la nature des propos, les policiers ont demandé aux 2000 étudiants, ainsi qu’aux membres du personnel de demeurer à l’intérieur des murs de l’établissement pour la durée de l’opération.

Puis, vers 14 h 15, l’auteur présumé des menaces a été arrêté à bord d’une voiture Uber en compagnie de trois présumés complices. Le quatuor a été épinglé juste avant d’arriver à l’école.

«Les suspects n’étaient pas armés et aucune arme ne se trouvait dans le véhicule. Mais dans ce genre de situation, il ne faut pas prendre de chance», a expliqué l’agent Harding.

Les quatre individus, tous des Lavallois âgés de 19 ans, ont été conduits au poste de police pour être interrogés. Ils étaient toujours détenus en début de soirée.

Des accusations criminelles pourraient être déposées contre eux.

Étiquettes : , , ,

Laisser un commentaire