Quatre soirées à ne pas manquer

Quatre soirées à ne pas manquer

Avec le retour d’Igloofest, les prochains week-ends promettent d’être des plus électrisants, dans le Vieux-Port de Montréal. Selon Nicolas Cournoyer, producteur exécutif et cofondateur de ce festival dédié à la musique électronique, voici quatre soirées à ne pas manquer dans le cadre de la 11e édition de l’événement.

Carl Cox, 13 janvier, 21 h 30

Le Britannique Carl Cox est considéré comme un pionnier dans le monde de la musique house. «C’est le classique des classiques. Nous sommes pratiquement complets. Même que je dirais à ceux qui n’ont pas de billet de se dépêcher, puisque c’est notre gros coup de la présente édition, a affirmé Nicolas Cournoyer. Ce n’est pas un artiste qui est facile à approcher et c’est une amie DJ d’ici qui a réussi à le convaincre de venir.»

Josh Wink et Steve Bug, 20 janvier, 22 h 15

Originaires des États-Unis et de l’Allemagne, ces deux artistes considérés par les producteurs de l’événement comme des incontournables pour les amateurs de musique électro enchaîneront leurs sets, dans le cadre du festival. «C’est une soirée que j’attends avec impatience, simplement parce que la musique est vraiment bonne, a dit Nicolas Cournoyer. J’aime leurs grooves. Ils vont assurément réussir à faire danser les gens.»

Laurent Garnier, 27 janvier, 21 h 30

Fort de ses 30 années d’expérience dans le monde de la musique électronique, c’est à un set de trois heures que le DJ français Laurent Garnier convie ses admirateurs québécois, le 27 janvier. «C’est un autre de nos très bons coups. C’est un artiste français du milieu de la musique techno que nous essayons d’avoir depuis des années et des années. On peut dire que notre persévérance a finalement payé.»

Apashe et Snails, 2 février, à compter de 21 h

Le talent local sera à l’honneur dans le cadre de cette soirée présentée par des artistes de l’étiquette Kannibalen, notamment grâce à la présence de Snails, fier représentant de la scène montréalaise. «Pour un son un peu plus différent, un peu plus rentre-dedans, c’est une soirée qu’il ne faut pas manquer. Parions que ces prestations seront très courues.»

 Tous les détails concernant la programmation de la 11e édition d’Igloofest, qui se déroulera jusqu’au 19 février, se trouvent à l’adresse igloofest.ca.

Étiquettes : , , , , ,

Laisser un commentaire