Québec solidaire demande à Couillard de mettre fin à l’exploration pétrolière

Québec solidaire demande à Couillard de mettre fin à l'exploration pétrolière

À l’occasion de la marche contre les changements climatiques qui a eu lieu à Ottawa, dimanche, Québec Solidaire a demandé au premier ministre Philippe Couillard de s’engager à mettre fin à l’exploration pétrolière sur l’île d’Anticosti.

Et ce, avant l’ouverture de la Conférence de Paris sur les changements climatiques qui commence lundi, a précisé Manon Massé, porte-parole de Québec solidaire en matière d’environnement qui participait à la manifestation.

«Ce matin, Philippe Couillard nous dit que pour lui, l’avenir du Québec n’est pas dans les hydrocarbures. Nous pensons la même chose!» a-t-elle déclaré.

Selon Mme Massé, les Québécois sont majoritairement opposés à ce projet et c’est pourquoi M. Couillard doit y mettre fin et cesser de «se cacher derrière les décisions du gouvernement Marois».

«Philippe Couillard nous dit aussi qu’il est pris avec la décision du PQ d’investir à Anticosti en 2013 et qu’il n’aurait pas choisi cette voie, a-t-elle ajouté. Pourtant, une fois au pouvoir, le gouvernement libéral a donné son feu vert à la poursuite de l’exploration. M. Couillard, vous n’êtes pas tenu de respecter les mauvaises décisions du gouvernement précédent.»

La députée de Sainte-Marie-Saint-Jacques sera à Paris avec la délégation parlementaire pour cette conférence mondiale et avec la délégation civile. Elle a l’intention de «talonner» le premier ministre du Québec sur le sujet.

«La réduction de nos GES est impossible avec nos politiques économiques actuelles qui favorisent la filière des hydrocarbures. Anticosti en est un exemple», a affirmé Mme Massé.

Étiquettes : , , , , , ,

Laisser un commentaire