Radulov veut rendre les partisans heureux

Radulov veut rendre les partisans heureux

BROSSARD – Quelques centaines d’amateurs, jeunes et moins jeunes, s’étaient déplacés vendredi matin, à Brossard, pour voir à l’oeuvre les joueurs du Canadien de Montréal en marge du camp d’entraînement.

Comptant parmi les athlètes les plus populaires, le nom du nouveau venu Alexander Radulov était sur toutes les lèvres.

«Ça me permet de voir Radulov que j’ai aimé avec les Remparts, a notamment mentionné Jean-Sébastien Lozeau, accompagné de son fils Théo. Malgré que j’ai 41 ans, l’instant où je suis ici, ça me fait revivre un rêve de jeunesse et je me dis que ç’aurait été intéressant d’être à la place de ces joueurs-là.»

Radulov s’est senti lui-même choyé de savoir que de nombreux amateurs suivaient ses prouesses jusqu’à l’entraînement.

«Je ne suis pas surpris qu’il y ait autant de gens pour venir nous voir, les gars m’avaient averti, a commenté Radulov, à sa sortie de la patinoire. Ça fait partie de Montréal, mais je ne ressens pas de pression ou quoi que ce soit.

«C’est magnifique et je les remercie, j’apprécie d’avoir cet appui et je vais travailler fort pour leur faire plaisir, a-t-il repris. Il n’y a rien de mieux que des partisans heureux.»

Toujours plaisant de marquer

Dès le début du camp, le numéro 47 s’est d’ailleurs déjà mis à charmer le public pendant le match simulé présenté devant des gradins bien achalandés. Il a ainsi marqué un but lors d’un tir de pénalité, déculottant le gardien Charlie Lindgren dans un gain de 2-0 de l’équipe A.

«C’est toujours plaisant d’inscrire un but, peu importe la situation, a rigolé Radulov, en admettant qu’il était un peu tôt pour s’emballer. Mais c’est comme un enfant qui joue dans la rue, il veut toujours marquer. C’est normal.»

Le défenseur Greg Pateryn a été l’autre buteur quand Radulov s’est fait son complice dans cette rencontre divisée en deux périodes de 20 minutes, en temps continu.

«D’observer Radulov sur la glace, c’est intéressant, mais j’ai surtout hâte de le voir au Centre Bell pour voir comment ça va évoluer avec l’équipe et voir la chimie qu’il va développer avec les autres joueurs», a suggéré un autre partisan, soit Dany Lavoie, tenant dans ses bras son fils Matys.

Dimanche au Centre Bell

Entre deux entraînements, un autre match simulé est pour l’instant prévu samedi, à Brossard. Suivra une rencontre intra-équipe, avec encore davantage de partisans, ce dimanche 25 septembre, à 13h, au Centre Bell.

Après les évaluations physiques et les examens médicaux de jeudi, tous les joueurs semblaient naturellement plus heureux de fouler la glace. Carey Price, Shea Weber, Andrei Markov, Alexei Emelin, Max Pacioretty et Tomas Plekanec étaient toujours absents en raison de la Coupe du monde de hockey.

Éliminés du tournoi, Pacioretty et Plekanec retrouveront toutefois l’équipe prochainement.

Aussi sur Canoe.ca

Étiquettes : , , ,

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *