René Angélil, la Basilique Notre-Dame se prépare

René Angélil, la Basilique Notre-Dame se prépare

MONTRÉAL – Le public pouvait toujours accéder à la Basilique Notre-Dame, mercredi après-midi, moins de 24 h avant la chapelle ardente où sera exposée la dépouille de René Angélil, le mari de Céline Dion.

Aucune mesure de sécurité supplémentaire n’avait été déployée, en milieu d’après-midi.

Des gens se recueillaient à l’intérieur et des touristes prenaient des photos sur le parvis de la Basilique Notre-Dame, ainsi que dans les allées, comme c’est le cas tous les jours.

Il était toutefois impossible de se stationner dans le secteur, où beaucoup de curieux, d’admirateurs et de personnalités connues de partout dans le monde sont attendus au cours des deux prochains jours pour rendre un dernier hommage à l’imprésario décédé le 14 janvier, entouré des siens, à Las Vegas, au Nevada. Emporté par un cancer de la gorge, René Angélil avait 73 ans.

Sur la rue Saint-Sulpice, située à l’ouest de la Basilique Notre-Dame, des techniciens s’affairaient mercredi après-midi à installer sur un échafaud les câbles qui permettront la retransmission en direct des différentes cérémonies réparties sur deux jours.

Jeudi, le public pourra défiler devant le cercueil de René Angélil à compter de 14 h, à l’occasion de la chapelle ardente.

Quant aux funérailles nationales, elles seront célébrées sur le coup de 15 h, vendredi, à l’endroit même où, en décembre 1994, Céline Dion et René Angélil ont convolé en justes noces. Le couple a eu trois enfants, René-Charles, 14 ans, ainsi que les jumeaux Nelson et Eddy, 5 ans.

Plus qu’un couple, Céline Dion et René Angélil formaient l’un des duos les plus efficaces et les plus soudés du milieu du divertissement.

Ensemble, ils ont entrepris une véritable conquête du monde, Céline se produisant aux quatre coins de la planète, en plus de relancer la capitale américaine du jeu, Las Vegas, où le clan s’est installé en 2003 dans un théâtre construit sur mesure, le Colosseum du Caesars Palace.

La chanteuse a également perdu son frère Daniel, qui a été lui aussi emporté par le cancer quelques heures après René Angélil. Céline devra maintenant poursuivre son chemin sans l’homme qui lui a ouvert toutes les portes et qui l’a protégée depuis 1981, après avoir reçu une cassette contenant un enregistrement de la chanson «Ce n’était qu’un rêve», écrite par Maman Dion.

Céline devrait remonter sur scène à Las Vegas le 23 février prochain, à moins d’avis contraire d’ici là. Le lancement d’un nouvel album en français est aussi prévu au cours des prochains mois. Elle a aussi devant elle plusieurs spectacles au Centre Bell de Montréal, et au Centre Vidéotron, à Québec, l’été prochain.

Étiquettes : , , ,

Laisser un commentaire