Repentigny un autre bloc de béton se détache le viaduc ?

Repentigny  un autre bloc de béton se détache le viaduc ?

Suzanne Bernier conduisait sur l ‘ autoroute 40 Est à Repentigny, jeudi à 14 h, quand ‘ un objet brisé le pare-brise de sa voiture, quand il est passé sous le pont de l ‘ autoroute 640. Selon elle,

MONTRÉAL – Suzanne Bernier roulait sur l’autoroute 40 est vers Repentigny, jeudi vers 14 h, lorsqu’un objet a fracassé le pare-brise de sa voiture au moment où elle passait sous le viaduc de l’autoroute 640. Selon elle, il n’y a aucun doute: il s’agit d’un bloc de béton.

«J’étais dans la voie du centre et juste avant de passer sous le viaduc de la 640 direction est, j’ai reçu une masse, moi je suis certaine que c’est du béton, de la grosseur environ d’un ballon de basketball. Ça a été tout un choc», a expliqué vendredi Mme Bernier à l’émission Le Québec matin.

«À la suite de ça, évidemment, je ne pouvais pas me tasser tout de suite parce que ce sont des entrées d’autoroute, alors j’ai roulé jusqu’à la sortie Larochelle et j’ai contacté le 911», a-t-elle ajouté.

Selon Mme Bernier, il ne fait aucun doute que les importants dommages sur sa voiture ont été causés par la chute d’un bloc de béton et non d’un amas de neige, comme l’avançait un agent de Transport Québec qui l’a rencontré quelques minutes après l’accident.

«Le coup sec et intense que ça a fait et ce que j’ai vu, je suis certaine que c’est du béton, a-t-elle répété. La Sûreté du Québec me parlait peut-être d’un bloc de glace, mais je ne pense pas qu’il y ait eu de la glace hier étant donné qu’il faisait deux degrés au-dessus de zéro dans l’après-midi.»

Choc violent

Le pare-brise de sa voiture a été gravement endommagé du côté passager. Selon la conductrice, le choc a été si violent que le rétroviseur intérieur de la voiture a été projeté au plafond.

«Je voulais en parler ce matin parce que j’ai de la famille, des enfants, des amis qui passent sous ce viaduc-là tous les jours», a-t-elle déclaré.

Le 23 novembre dernier, une autre résidente de Repentigny a vécu une histoire similaire à celle de Mme Bernier. Elle roulait également sur l’autoroute 40 lorsqu’un objet, qui pourrait être un morceau de béton, a fracassé son pare-brise au moment où elle passait sous le viaduc de l’autoroute 640.

Le ministère des Transports devrait commenter les faits sous peu. Une analyse du véhicule de la première conductrice a été effectuée le 9 octobre dernier, mais les résultats n’ont pas encore été dévoilés. 

Aussi sur Canoe.ca

Étiquettes : , , , ,

Laisser un commentaire