Robert Tibbo le Québécois qui a aidé Edward Snowden à se cacher

Robert Tibbo le Québécois qui a aidé Edward Snowden à se cacher

Quand Edward Snowden a dévoilé des secrets de surveillance américaine en 2013, une véritable chasse à l’homme s’est déclenchée. Mais l’ancien analyste de la NSA ne s’en serait jamais sorti en vie sans l’aide d’une équipe solide. Parmi ces gens se trouvait Robert Tibbo, un avocat des droits de l’homme d’origine montréalaise.

Le National Post a récemment partagé un profil de l’homme derrière l’orchestration de l’évasion d’Edward. Robert Tibbo, avocat, a établi une clinique juridique afin d’aider des centaines de réfugiés en demande d’asile en 2012. Ces derniers avaient souvent été torturés ou abusés sexuellement dans leurs pays d’origine, rapporte le National Post. Mais c’est en 2013 que Tibbo, oeuvrant en Chine, est tombé sur un client qui changerait sa vie à tout jamais: Edward Snowden, whistleblower.

«C’était la folie», a-t-il expliqué au National Post. «Tout s’est passé très rapidement, et j’ai réalisé que ma vie allait changer à cause de mon lien professionnel avec Ed.». Pendant deux semaines, il orchestrerait l’évasion d’Edward Snowden de Hong Kong.

«Tibbo a joué un rôle que seul lui pouvait jouer à ce moment-là. C’est ça. Je doute que Robert se sente autrement que chanceux d’avoir été impliqué dans cette affaire.», explique Ben Wizner, un conseiller juridique de Snowden. 

Edward Snowden, l’ancien analyste de la NSA à l’origine des fuites sur la surveillance électronique des États-Unis et de programmes tels que PRISM, sera en conférence virtuelle pour McGill le 2 novembre 2016. 

Pour lire le profil complet de Robert Tibbo, consultez l’article du National Post. 

Étiquettes : , , , , , , , , , ,

Laisser un commentaire