Salaire minimum à 15 $, les libéraux refusent de tenir des consultations publiques

Salaire minimum à 15 $, les libéraux refusent de tenir des consultations publiques

Les libéraux refusent de tenir des consultations publiques sur la proposition de hausser le salaire minimum à 15 $ l’heure.

Le gouvernement Couillard préfère faire ses propres analyses à l’interne.

L’opposition accuse les libéraux de tenter d’étouffer le débat public sur une question d’importance.

Fidèle à son habitude, le gouvernement de Philippe Couillard manque de transparence, a déploré mardi le chef caquiste. Même s’il estime qu’une hausse trop rapide du salaire minimum peut avoir des conséquences néfastes, François Legault aurait souhaité qu’une commission parlementaire étudie la question.

«Je pense que c’est un sujet important, c’est un sujet qui a été discuté dans plusieurs États américains, donc ce n’est pas farfelu, insiste-t-il. Mais là, les libéraux nous disent qu’ils veulent le faire, mais en cachette!»

La députée de Québec solidaire, Manon Massé, est «consternée» par l’attitude des libéraux. «Ce qu’il fait (Philippe Couillard), c’est qu’il bâillonne le débat public pendant que sa ministre travaille (derrière) des portes closes», a-t-elle pesté mardi.

Pour le péquiste Sylvain Rochon, ce refus d’ouvrir toutes grandes les portes au débat public est incompréhensible. «Moi, les parlementaires qui refusent les études et d’entendre les experts, je ne les trouve pas très, très sérieux», a-t-il confié mardi, au sortir d’une rencontre de la Commission de l’économie et du travail.

La ministre du Travail, Dominique Vien, assure qu’elle se penche actuellement sur le dossier avec ses fonctionnaires. «Tous les groupes, toutes les personnes qui demandent à me rencontrer sur ce sujet là, je les rencontre. Je me documente et le ministère du Travail documente également l’ensemble de ces questions-là», a-t-elle précisé mardi, à l’entrée de la réunion quotidienne des élus libéraux.

Le premier ministre et le ministre des Finances ont toutefois déjà indiqué qu’il n’y a pas lieu d’augmenter substantiellement le salaire minimum au Québec, comme le réclame des syndicats et l’ex-dragon Alexandre Taillefer.

À l’heure actuelle au Québec, le salaire minimum est de 10,75 $ l’heure.

Étiquettes : , , , , , ,

Laisser un commentaire