Saskatchewan, amende de 10 000 $ pour un enseignant qui touchait les fesses d’étudiantes

Saskatchewan, amende de 10 000 $ pour un enseignant qui touchait les fesses d'étudiantes

Un enseignant de la Saskatchewan a perdu le droit d’enseigner pour un an et a écopé d’une amende de 10 000 $ pour avoir saisi les fesses d’étudiantes.

Selon le «Saskatoon Star Phoenix», le professeur et entraîneur de l’équipe féminine de volleyball de l’école secondaire de la petite municipalité de Wakaw, Lyle Gartner, a agrippé le postérieur de quatre étudiantes de 2011 à 2015.

En vertu d’une entente avec le Conseil de discipline des enseignants de la Saskatchewan, l’homme a accepté de plaider coupable et devra débourser 10 000 $, ce qui représente environ la moitié des frais encourus pour traiter la plainte des étudiantes.

Dans l’un des cas survenus en septembre 2015, l’entraîneur de volleyball a rencontré sa victime en tête-à-tête le lendemain de l’agression. Il lui a demandé d’écrire et de signer une lettre indiquant que l’acte était un accident. En échange de sa collaboration, l’élève s’est vu offrir une place sur une équipe de volleyball plus compétitive.

Il a également réclamé des excuses à l’étudiante, qu’il accusait d’avoir inventé une fausse accusation contre lui.

Si Lyle Gartner souhaite récupérer son permis de professeur, il devra aussi suivre, à ses frais, un cours portant sur le respect des élèves.

Étiquettes : , , , , , , ,