Sean Penn surveillé avant sa rencontre avec El Chapo

Sean Penn surveillé avant sa rencontre avec El Chapo

L’acteur américain Sean Penn et l’actrice mexicaine Kate del Castillo étaient surveillés par les autorités mexicaines avant leur rencontre avec le trafiquant de drogue mexicain Joaquin «El Chapo» Guzman, selon le quotidien mexicain «El Universal».

Ce quotidien publie des photos figurant dans un rapport des services de renseignement mexicains qu’il s’est procuré. L’interview du trafiquant de drogue réalisée par Sean Penn a déclenché ce week-end une vague de réactions politiques aux États-Unis comme au Mexique, qui souhaite entendre l’acteur.

Sur ces photos, on voit notamment un homme vêtu d’une casquette et de lunettes noires, ressemblant fortement à Sean Penn, et une femme, identifiée comme Kate del Castillo, qui arrivent à l’aéroport de Guadalajara, le 2 octobre.

Une autre photo, visible sur le site du journal www.eluniversal.com.mx, montre les deux acteurs saluant un homme avant de monter dans une voiture qui devait les conduire vers une piste d’atterrissage dans l’état voisin de Nayarit, selon le journal.

L’un des deux avions, utilisés ensuite apparemment pour rejoindre la cachette d’«El Chapo», est également photographié.

Les services du procureur n’étaient pas immédiatement disponibles pour commenter ces images.

Les autorités mexicaines cherchent à interroger Sean Penn et Kate del Castillo, sur leur rencontre secrète en octobre avec le fugitif, notamment pour une interview publiée samedi par le magazine américain «Rolling Stone».

«El Chapo» a accueilli Sean Penn en un lieu isolé dans la jungle en l’appelant «compadre» (compagnon) et en lui faisant une grande accolade.

La rencontre a duré sept heures et a déclenché de nombreuses réactions sur les réseaux sociaux, tandis que le candidat républicain à l’élection présidentielle américaine Marco Rubio l’a qualifiée de «grotesque».

Un journaliste peut interroger un trafiquant de drogue, or «ce ne sont pas des journalistes», a ajouté une autre source du gouvernement mexicain.

Le magazine américain «Rolling Stone» a publié samedi l’entretien, relue par le narcotrafiquant avant diffusion, et accompagnée d’une photo prise le 2 octobre de la poignée de mains des deux hommes, sur laquelle Guzman apparaît, moustachu et portant une chemise en soie.

Étiquettes : , , ,

Laisser un commentaire