Secteur du parc Émilie-Gamelin, un homme arrêté après une série d’agressions gratuites à Montréal

Secteur du parc Émilie-Gamelin, un homme arrêté après une série d'agressions gratuites à Montréal

Le secteur du parc Émilie-Gamelin, aux limites du Village gai, à Montréal, a été le théâtre d’une série d’agressions sauvages et gratuites, cette semaine.

Le Service de police de la Ville de Montréal (SPVM) a confirmé à TVA Nouvelles qu’un homme de 43 ans avait été arrêté jeudi relativement à trois agressions qu’il avait commises sur trois personnes différentes plus tôt dans la journée.

«En chemin, en allant vers Sainte-Catherine, je me suis fait agresser […] par un homme dérangé», a raconté une présumée victime de l’homme, en entrevue avec TVA Nouvelles.

Alors qu’elle marchait avec sa conjointe, jeudi après-midi, Marie-Pier Rivet a été sauvagement frappée au visage par un inconnu.

«Il nous a suivies pendant environ cinq minutes. J’ai tenté plusieurs fois de le laisser passer, mais il restait en arrière de moi. J’ai changé de rue une fois. En changeant de rue, il me suivait encore», a confié la jeune femme de 22 ans.

«En arrivant sur le trottoir, il a attiré mon attention pour me frapper et suite à ça je suis tombée sur la rue […] sens contraire des voitures», a ajouté Mme Rivet.

Même si les traces de la violente attaque ne sont pas visibles sur son visage, Marie-Pier Rivet a été grièvement blessée par cet individu qui a pris la fuite après son geste. Elle souffre notamment d’un traumatisme crânien.

«J’ai plusieurs fractures au visage, au niveau de la mâchoire, autour de l’oeil et près du nez, et ça a perforé mon sinus», a expliqué la victime, qui devra subir une intervention chirurgicale sous l’oeil et possiblement une autre à la mâchoire.

Le coup de poing que la jeune femme a reçu a été si violent qu’elle aurait pu perdre l’usage d’un oeil.

«Je suis en vie, c’est l’important», conclut-elle, peinant à retenir ses larmes, quelques heures après cette attaque gratuite.

En plus de Mme Rivet, le suspect a agressé deux autres personnes jeudi, soit un homme de 33 ans et un autre de 67 ans, les blessant également au visage.

Le suspect est un homme de 43 ans connu des policiers.

Étiquettes : , ,

Laisser un commentaire