Soupçonné de trafic de stupéfiants un chauffeur de taxi se fait passer les menottes

Soupçonné de trafic de stupéfiants un chauffeur de taxi se fait passer les menottes

Un chauffeur de taxi soupçonné de possession et de trafic de stupéfiants s’est fait passer les menottes par des policiers de la Ville de Québec, mardi avant-midi.

L’homme d’une quarantaine d’années a été appréhendé un peu après 11h par des policiers alors qu’il conduisait son véhicule de travail sur le boulevard Bastien. Il a été appelé à ranger celui-ci dans le stationnement du 1234, boulevard Bastien, où des agents ont procédé à son arrestation.

La police de Québec confirme que deux individus ont été arrêtés mardi avant-midi dans la capitale dans le cadre d’une enquête de l’unité des stupéfiants de la police de Québec. Le deuxième suspect, un homme dans la vingtaine, a été épinglé dans le secteur de la Pointe-aux-Lièvres.

Les deux individus demeurent détenus jusqu’à leur comparution prévue mercredi matin, au palais de justice de Québec, où ils doivent être accusés de possession et de trafic de stupéfiants.

Possible suspension

Taxi Coop-Charlesbourg, la coopérative pour laquelle travaille vraisemblablement le suspect, attend que l’homme ait comparu pour se prononcer.

Le porte-parole de la coopérative, Félix Tremblay, a toutefois précisé au Journal que si des accusations devaient effectivement être portées mercredi, «il sera suspendu immédiatement jusqu’à la fin des procédures judiciaires».

M. Tremblay mentionne également que la voiture de taxi pourrait être retirée temporairement de la circulation «si elle a été utilisée dans un contexte comme celui allégué», faisant référence aux accusations relatives aux stupéfiants.

En décembre dernier, Taxi Coop-Charlesbourg avait procédé à la suspension d’un de ses chauffeurs, Louis Guérin, quelques heures après que ce dernier ait été arrêté ivre au volant de son taxi, alors que des clients se trouvaient à bord.

Deux semaines plus tard, Guérin plaidait coupable aux accusations de conduite avec les capacités affaiblies et possession simple de cannabis qui pesaient contre lui. Le multirécidiviste en matière d’alcool au volant a écopé d’une peine de 9 mois de détention.

Étiquettes : , , , , ,

Laisser un commentaire