Stéphane Godasse Gagné souhaite obtenir sa libération conditionnelle

Stéphane Godasse Gagné souhaite obtenir sa libération conditionnelle

MONTRÉAL – Le meurtrier devenu délateur Stéphane «Godasse» Gagné s’est adressé à la Commission des libérations conditionnelles du Canada lundi afin d’obtenir une libération conditionnelle dès 2017.

L’homme de 47 ans a en outre demandé la permission d’obtenir des sorties avec escorte, ont rapporté différents médias, dont le 98,5 fm.

L’audience de Gagné s’est déroulée sous une imposante surveillance.

Toujours selon le 98,5, les commissaires devraient rendre leur décision au cours des prochains jours concernant le plan de Gagné pour réintégrer la société.

En 2015, Gagné s’était adressé à la cour afin d’obtenir l’autorisation de déposer une demande de libération conditionnelle devant la Commission des libérations conditionnelles du Canada.

Après délibération, le jury avait décidé qu’il devrait attendre un an de plus avant de procéder, ce qui explique sa démarche de ce lundi.

Stéphane «Godasse» Gagné, un ex-tueur pour le compte des Hells Angels, est détenu depuis le 6 décembre 1997. Il s’est reconnu coupable du meurtre prémédité de la gardienne de prison Diane Lavigne, qu’il a tuée le 26 juin 1997 sur les ordres de l’ex-chef des Hells, Maurice «Mom» Boucher.

Les témoignages de Gagné en tant que délateur ont permis aux policiers d’épingler plusieurs motards, dont Maurice «Mom» Boucher.

Étiquettes :

Laisser un commentaire